[Expédition familiale] Avant-première « Bob le Bricoleur : Méga machines »

Le mois de mai approche avec tout pleins de jours fériés (youpi !) et ses longs ponts (hourra !). Mais la contrepartie, c’est qu’il faut bien entendu occuper vos petits monstres (meuh !) ! Jamais à court de bons plans, je vous propose de les emmener au cinéma pour le film de Bob le Bricoleur – les Mégamachines, actuellement à l’affiche dans les salles Pathé-Gaumont jusqu’au 28 mai 2017. Un film que j’ai pu découvrir avec mes deux enfants lors d’une avant-première au Gaumont Alésia (j’y reviendrais).

Pour rappel, Bob le bricoleur est à l’origine le personnage principal d’un dessin animé britannique, dont la première série a été créée en 1998 par Keith Chapman, qu’on connait aussi pour être le créateur de la Pat’ Patrouille. Cette première série (faite en stop-motion avec des personnages en pâte à modeler) a duré de 1998 à 2012 avec plus de 250 épisodes.

Bob le bricoleur a eu droit à un reboot en 2015 entièrement en CGI. Cette nouvelle série compte 2 saisons de 52 épisodes et est diffusé actuellement dans Zouzous sur France Télévisions.

Et le film dont il est question est grosso modo un épisode géant de la nouvelle série, d’une durée d’une heure. Comme pour la série, le film est produit par les Anglais de HIT Entertainment (que l’on connait déjà pour Sam le Pompier, Thomas le Petit Train, Peppa Pig, Mike le Chevalier etc…) et les Canadiens de DHX Media (que j’ai déjà évoque pour My Little Pony) qui est également distributeur avec Mattel (le fabricant de jouets que je n’ai pas besoin de présenter et qui évidemment vend les jouets Bob le Bricoleur via leur gamme Fisher Price).

Dans cet épisode géant, Bob et son équipe doivent construire un grand réservoir d’eau ainsi qu’un grand barrage pour Springville. Mais pour réussir un tel chantier, même Bob le bricoleur a besoin d’aide : il fait appel à Conrad, un concurrent, et à ses méga-machines. Mais ce dernier, jaloux de Bob, n’entend pas le laisser réussir une fois de plus son chantier et ira sournoisement lui mettre des bâtons dans les roues…

Si on est loin des doubles ou triples lectures proposées par les derniers films Disney et que Bob le Bricoleur : Mégamachines ne s’adresse  clairement pas au même public, c’est un film qui se regarde assez bien. D’une durée raisonnable (1 heure), les enfants n’ont pas trop le temps de s’ennuyer.

La réalisation est très correcte compte tenu de l’enjeu de ce film. Avec un très bon point pour le générique plutôt original : les crédits apparaissent sur des affiches, sur des abri-bus dans une séquence où on visite Springville, où se passe l’action. Le doublage français est plutôt agréable avec pas mal de voix connues.

Les enjeux sont simples et même si on ne connait pas les personnages, leurs caractères très archétypaux font que les novices ne sont pas perdus.  Le message n’est pas trop niais : ça parle de jalousie, de cas de conscience, de harcèlement et de trahison. Certes, on n’est pas dans Game of Thrones mais ça reste assez malin avec des moments très chouettes. Seule la fin m’a interpelé : le sort réservé au méchant m’a laissé pantois. Je n’arrêtais pas de dire dans l’oreille de mon fils : « Non mais en vrai, il serait en prison !! ». Bref ! En tout cas, mes enfants qui ne connaissaient pas Bob et ses copains étaient ravis.

Il faut dire que tout avait été fait pour les enfants : la présence de Bob avant la projection pour une séance, des petits sachets de goodies (avec des cahiers de coloriage, un petit jouet) et le buffet très sympa (le café était très bon et les macarons citron-gingembre vraiment excellents).

Mais surtout la projection était adaptée pour les plus petits : le son n’était pas trop fort, les lumières de la salle étaient tamisées pour ne pas impressionner les plus petits. Apparemment ce sera aussi le cas pour toutes les autres séances dans les salles Gaumont-Pathé, où ce film est projeté en exclusivité. Parfait si on veut faire découvrir une salle de cinéma aux très jeunes enfants.

Publicités

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s