« Miraculous – Les Aventures de Ladybug et Chat noir »

L’animation française se porte plutôt bien depuis ces dernières années. Non seulement les dessins animés français occupent désormais un énorme temps d’antenne dans les programmes jeunesse (en partie parce que les chaines de télé les coproduisent), mais ils sont en général aussi d’une grande qualité.

Il faut dire que la France a toujours eu une forte tradition dans le domaine de l’animation. Comme pour les jeux vidéo ou la musique, il y a une sorte de french touch très appréciée et qui s’exporte bien. Elle est en effet à la confluence de diverses influences. Influences japonaises, d’une part, notamment grâce à une génération de professionnels de l’animation qui ont grandi comme moi dans les années 80-90 et baigné dans les animés japonais : on peut citer le studio Ankama, par exemple, ou plus récemment Lolirock qui s’inscrivent dans cette mouvance. Et d’autre part, des influences américaines, avec le regain d’intérêt pour les histoires de super-héros : certains studios français à la fin des années 2000 ont même été précurseurs en adaptant par exemples les Quatre Fantastiques ou encore une version ado d’Iron Man  avant l’explosion des films Marvel.

La synthèse de ces deux influences a longtemps été Totally Spies, l’un des premiers gros succès de l’animation française. Mais que ce soit dans ses thèmes ou sa touche graphique, il est assez difficile d’identifier ses origines françaises quand on ne jette pas un œil aux crédits. Ce n’est pas le cas du dessin animé qui pour moi reprend son flambeau : il s’agit d’une série très prometteuse qui débarquera pendant les vacances de Toussaint sur TF1 : Miraculous – Les aventures de Ladybug et Chat noir, dont j’ai pu voir 3 épisodes en avant-première.

Miraculous-Tales-of-Ladybug-and-Cat-Noir-post

Lire la suite

Publicités

« Dora and Friends – Au coeur de la ville »

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais à part dans les longs métrages (chez Disney, par exemples avec le Roi Lion ou Tarzan pour ne citer que les plus évidents), il est très rare dans l’animation occidentale de trouver des personnages qui grandissent ou qui vieillissent. Alors que du côté des dessins animés japonais, les exemples sont nettement plus nombreux, il s’agit en effet la plupart du temps de récits initiatiques et voir les héros vieillir est une évidence. Les seuls exemples dans l’animation occidentale qui me viennent en tête, ce sont les héroïnes de Totally Spies qui finissent par aller à la fac ou les Razmoket qui finissent par grandir et avoir de nouvelles aventures dans une nouvelle série, les Razbitume ! Et bien entendu, plus récemment, il y a le fabuleux dessin animé les Grandes grandes vacances, qui suit les personnages pendant toute la Seconde guerre mondiale. Un récit initiatique comme on n’en fait malheureusement plus.

Mais si vous suivez ce blog, vous devez avoir un autre exemple que j’ai cité dans un précédent article. En effet, l’exploratrice préférée des enfants a fini par grandir. Et après 14 années, 8 saisons, Dora a raccroché enfin son sac à dos et ses baskets et toute la famille Marquez a déménagé dans la grande ville de Playa Verde. Goodbye rainforest, see you soon Babouche le petit singe, Chipeur le renard cleptomane et les autres amis plus étranges les uns que les autres !

Welcome to Dora & Friends – Au coeur de la Ville, qui à l’instar des Razbitume, est la suite directe avec des personnages qui ont désormais une dizaine d’années !

Westfield-Topanga-Nickelodeon-Dora-and-Friends-Event1

Lire la suite

« Oum le dauphin blanc »

On a beau râler, mais force est de constater que la mode des remakes et des reboots n’est pas prête de s’arrêter : on prend une oeuvre existante, on la dépoussière un peu et on en fait un nouveau film ou une nouvelle série, avec plus ou moins de succès. Les dessins animés n’échappent évidemment  pas à cette tendance. Si certains auraient dû rester oubliés (Alvinnn!!! notamment), d’autres s’avèrent de bonnes surprises et sont plutôt sympathiques (comme Scooby-Doo Mystères Associés ou My Little Pony par exemples).

Mais surtout les remakes ont un énorme avantage : les parents connaissent déjà plus ou moins les personnages et l’univers. Maya l’Abeille, Babar ou le Manège enchanté, par exemples, ont bercé l’enfance de ceux de ma génération et ont eu droit à des remakes récents. Les parents qui ont des souvenirs de ces dessins animés peuvent alors partager quelque chose avec leurs enfants.

TFou propose depuis la rentrée un dessin animé qui s’inscrit dans cette tendance avec une toute nouvelle version du mythique Oum le Dauphin blanc, dont j’ai pu voir 4 épisodes grâce au service presse de TF1 et 4 autres grâce au replay.

zoomdolphincanot1

Lire la suite

« Dora l’Exploratrice » – Plus fun qu’Assimil, plus efficace que Wall Street English et plus fort que JCVD

Dora : Bonjour les amis ! Hello my friends ! Je m’appelle Dora et voici mon ami Babouche ! Comment allez-vous aujourd’hui ? How are you today ? Oh ? Mais qui vois-je ? Ne serait-ce pas notre copain Keyang ? Hello Keyang ! On ne l’a pas revu depuis un mois ! Ça n’a pas l’air d’aller, qu’est-ce t’arrive ? What happens to you, my friend ?

Moi : Bonjour Dora, bonjour Babouche ! J’étais assez occupé à ne rien faire ces derniers mais surtout je n’ai aucune inspiration. Je sais que je dois écrire un nouvel article mais je n’ai aucune motivation aujourd’hui. Je crois que je l’ai perdue ! Voudrais-tu m’aider à les retrouver, s’il te plait ? Would you help me, please ?

Dora : Of course ! Les amis, voulez-vous nous aider à retrouver la motivation de notre ami Keyang pour son nouvel article ?

Lire la suite

« Mini Ninjas » – Mais ils en font un maximum !

Toujours à la pointe de l’actualité quand son unique rédacteur n’est pas frappé par une crise de procrastination aiguë, Tu auras les yeux carrés (grâce à son réseau d’informateurs de l’ombre) a pu mettre la main sur des documents confidentiels sur le prochain grand hit de TFou, dont on peut voir quelques teasings depuis cette semaine.

Il s’agit d’un nouveau dessin animé réalisé en grande partie en France, qui a la particularité d’être une adaptation de jeu vidéo et d’être le tout premier dessin animé produit par TF1 qui ne se contente plus d’être diffuseur. Ajoutons à cela, un univers japonisant et des histoires de ninjas sympas, il y a de quoi attiser ma curiosité sur ce dessin animé qui porte le titre évocateur de Mini Ninjas.

minininjas_01

Lire la suite

« Les Barbapapa » – Hup hup Barbatruc !

Jusqu’à présent dans mes articles, j’ai parlé surtout de dessins animés récents. D’une part parce que c’est ce qui passe à la télé et c’est ce que mes enfants regardent et d’autre part il m’a toujours semblé plus intéressant de vous présenter les productions actuelles que de revenir sur les séries que la plupart des parents connaissent déjà parce qu’elles ont bercé leur enfance.

Je vais toutefois déroger à cette règle pour vous parler de la nouvelle passion de ma fille : les Barbapapa, régulièrement rediffusé et dont on a beaucoup parlé ces derniers jours, suite à la mort de l’un de ses deux créateurs Talus Taylor, le 19 février 2015, à l’âge de 82 ans.

barbapapa

Les origines

Les Barbapapa sont à la base une série de livres créées en 1970 par un couple franco-américain Talus Taylor et Annette Tison, respectivement professeur de sciences et alors étudiante en architecture.

La légende veut que l’idée des personnages soit née sur le coin d’une nappe de restaurant après une promenade au Jardin du Luxembourg, où Talus Taylor, qui ne parlait pas encore français, a entendu un enfant réclamer « baa baa baa baa » à ses parents (ou un truc du genre).
Lire la suite

[Expédition père-fils] Avant-première de « Heidi » chez TF1

Ça fait bien longtemps que je n’avais pas fait d’expédition père-fils, encore moins une qui avait un rapport direct avec le thème du blog. C’est pourquoi lorsque j’ai reçu une invitation pour assister à une avant-première d’un dessin animé inédit dans les locaux de TF1, j’ai été tout d’abord surpris et flatté mais j’étais très heureux de pouvoir partager cette expérience avec Fiston.

invit

Séquence émotion : ma première invitation en tant que blogueur !

Grâce à mon blog, j’ai donc pu être convié à la projection en avant-première de Heidi, avec une rencontre avec les responsables de TF1, de la productrice, de la scénariste et du réalisateur ainsi qu’un petit goûter. Ou comment concilier deux de mes grandes passions : les dessins animés et la nourriture.

Je vous préviens, ce sera un article un peu bizarre, mêlant critique de dessin animé et compte-rendu de sortie.

wpid-img_20141119_161155.jpg Lire la suite