« Oum le dauphin blanc »

On a beau râler, mais force est de constater que la mode des remakes et des reboots n’est pas prête de s’arrêter : on prend une oeuvre existante, on la dépoussière un peu et on en fait un nouveau film ou une nouvelle série, avec plus ou moins de succès. Les dessins animés n’échappent évidemment  pas à cette tendance. Si certains auraient dû rester oubliés (Alvinnn!!! notamment), d’autres s’avèrent de bonnes surprises et sont plutôt sympathiques (comme Scooby-Doo Mystères Associés ou My Little Pony par exemples).

Mais surtout les remakes ont un énorme avantage : les parents connaissent déjà plus ou moins les personnages et l’univers. Maya l’Abeille, Babar ou le Manège enchanté, par exemples, ont bercé l’enfance de ceux de ma génération et ont eu droit à des remakes récents. Les parents qui ont des souvenirs de ces dessins animés peuvent alors partager quelque chose avec leurs enfants.

TFou propose depuis la rentrée un dessin animé qui s’inscrit dans cette tendance avec une toute nouvelle version du mythique Oum le Dauphin blanc, dont j’ai pu voir 4 épisodes grâce au service presse de TF1 et 4 autres grâce au replay.

zoomdolphincanot1

Lire la suite

« ALVINNN!!! et les Chipmunks » – Non, ma touche MAJ n’est pas cassée !

Cet article est dédié à la fabuleuse DarkGally du blog Vogue ma galère. C’est en effet la plus grande fan que je connaisse des personnages dont je vais parler. Mais surtout c’est ma BFF que je connais depuis bientôt 15 ans. Eh oui chère amie, cet article est pour toi ! Bisous et cœurs avec les doigts ! J’espère que tu vas apprendre des choses aujourd’hui même si tu risques de hurler de douleur et pleurer du sang avant la fin de l’article.

Plongeons-nous sans plus tarder dans le dessin animé au titre le plus vénère de tous les temps : ALVINNN!!! et les Chipmunks, la nouvelle version d’une très vieille licence qui a connu bien des adaptations.

ALVIN

Oui DarkGally, je sais que ces coupes de cheveux et ces pantalons sont super perturbants mais ce n’est que le début !

Lire la suite