[Expédition familiale] Exposition Aardman – La crème (anglaise) de l’animation

En tant que fan d’animation et de dessins qui bougent, certains noms résonnent comme une évidence : la trinité Paul Grimault, Walt Disney et Hayao Miyazaki font figure d’idoles indéboulonnables. Mais dans mon panthéon personnel, j’ajouterais également les studios Aardman, connus pour leurs personnages en pâte à modeler comme Wallace et Gromit, les poules de Chicken Run et plus récemment Shaun le mouton.

Après les expositions sur les 25 ans ans du studio Pixar, sur l’Art des Super-Héros Marvel ou encore sur le studio Ghibli, le musée Art Ludique, en collaboration avec le studio d’animation britannique propose un événement exceptionnel, la toute première exposition au monde consacrée au studio fondé par Peter Lord et David Sproxton en 1972.

C’est donc avec femme, enfants et quelques potes que nous y sommes allés un samedi matin pour visiter cette exposition que j’attendais impatiemment depuis son annonce en janvier.

affiche_aardman

Lire la suite

Publicités

« Shaun le Mouton » – « Bêle » c’est un mot qu’on dirait inventé pour… eux !

Haha ! Maintenant que je vous ai bien collé cette chanson dans la tête, passons aux choses sérieuses.

S’il m’arrive d’être régulièrement circonspect voire atterré par les dessins animés que mes enfants adorent, il en est d’autres qui font l’unanimité à la maison, des dessins animés qu’on prend tous énormément de plaisir à regarder. C’est le cas de Shaun le Mouton (Shaun the Sheep en VO).

Shaun le Mouton est une série britannique créée par Nick Park et produite par Aardman Animations, à qui on doit notamment les courts-métrages de Wallace & Gromit et le film Wallace et Gromit le Mystère du Lapin-garou (fabuleux), Chicken Run (le premier long-métrage du studio)Souris City (tous les trois coproduits Dreamworks) mais aussi plus récemment Mission Noël et les Pirates Bons à rien Mauvais en tout (avec les studios Sony Pictures Animation). Aardman réalise beaucoup de spots de pubs outre-Manche ainsi que des dessins animés pour la jeunesse qui arrivent rarement jusqu’en France.

La première fois que j’ai découvert Shaun le Mouton, c’était il y a quelques années déjà, à une rétrospective du Centre Pompidou où passait une sélection de courts-métrages du Festival d’Annecy. On est tombé ensuite sur un beau coffret DVD avec une carte postale rigolote. Et c’était bien avant la naissance de Fiston. Tout ça pour dire qu’on est devenu fan de Shaun et sa bande bien avant de le découvrir avec mes enfants. Lire la suite