« Star Wars Rebels » – Vador t’es foutu, les Rebelles sont dans la rue !

S’il y a bien quelque chose à laquelle personne n’a pu échapper à la fin de l’année 2015, c’est bien le retour en fanfare de Star Wars au cinéma. Alors que le Réveil de la Force, le 7e film de la saga, fait un carton historique (et mérité de mon point de vue), on croule sous les produits dérivés allant du cartable au gel douche en passant par les slips et les assiettes en carton à l’effigie des nouveaux personnages, sans oublier les très classiques jouets et livres sur la saga. On est à la limite de la saturation et pourtant…

L’univers nous est familier surtout pour les gens de ma génération qui ont grandi avec le mythe. J’ai lu des romans et des comics, j’ai visité les deux expositions qui ont eu lieu à Paris en 2005 et en 2014, j’ai fait du jeu de rôles dans cet univers et j’ai joué aux différents jeux vidéo (dont l’excellent Knights of the Old Republic 2 qui a récemment occupé quelques une de mes soirées), sans oublier tous les Legos qu’on collectionne avec Fiston. Bref, je l’avoue sans honte : oui, je suis un grand fan de l’univers créé par George Lucas (même si j’ai encore du mal à lui pardonner la Prélogie). Et c’est tout naturellement que j’ai voulu transmettre mon enthousiasme à mes enfants.

Fiston connaissait déjà un peu l’univers et la plupart des personnages sans avoir vu une image des films. Et bien qu’on lui ait montrer la trilogie originale, le véritable contact avec Star Wars s’était fait surtout par les jouets.

Même si je regrette une certaine remise à zéro de l’univers depuis le rachat de la licence par Disney (supprimant quasiment tout l’univers étendu), cela a au moins de le mérite de créer de nouvelles portes d’entrée pour les enfants d’aujourd’hui, à commencer par le dessin animé Star Wars Rebels, dont il sera question ici.

RebelsPoster

Lire la suite

Publicités