« Manimo » – Jeux de mains, jeux de malins

Continuons sur notre découverte des nouveautés de Noël avec un article, qui sera plus court qu’à l’accoutumé, à propos d’un programme pour enfants très particulier. Il s’agit de Manimo, un programme court qui à tous les points de vue sort de l’ordinaire.

Présentation

Manimo (précédemment appelé Chouette ! ou Chouette, la chouette !) est une série d’animation française réalisée par Éric Omond, auteur de BD (il est notamment le scénariste de Toto l’Ornithorynque) et réalisateur (à qui on doit notamment Loulou l’incroyable secret qui a eu le César du meilleur film d’animation en 2014). C’est conçue et écrite par Catherine Galodé, scénariste et cinéaste, qui avait écrit Mon petit doigt m’a dit (chez Alice Éditions) dont cette série est adaptée.

Lire la suite

« Petz Club – SOS Animaux disparus »

Les introductions de mes articles sont toujours de bonnes occasions d’enfoncer les portes ouvertes. Comme dire que les animaux occupent une place importante dans l’imaginaire des enfants. On retrouve les animaux dans les histoires, les livres, les jeux ou bien entendu les dessins animés. Compagnons des héros ou personnages principaux, les animaux sont montrés comme des super copains ou des peluches vivantes mais jamais comme une responsabilité ou une contrainte comme pourraient l’être les animaux de compagnie. Fiston, par exemple, répète souvent qu’il aimerait avoir un lapin, parce que c’est trop mignon ou un chat parce qu’il pourrait lui faire des câlins, sans avoir vraiment en tête les problèmes que ça peut poser dans un appartement parisien ou ignorer tous ces moments géniaux comme faire la litière. Les enfants dans leur innocence ont souvent une vision idéalisée des animaux.

De mémoire, il n’y a finalement que peu de dessins animés qui parlent des animaux tels qu’ils sont : des bestioles qui peuvent apporter beaucoup mais dont il faut s’occuper. Il y avait la petite séquence à la fin du vieux dessin animé les Entrechats où il y avait des conseils pour s’occuper de son chat ou de son chien. Mais plus récemment, on a Petz Club dont il sera question dans cet article.

petzb_10

Lire la suite

« Les Chroniques de Zorro » – L’ombre du Z

Les vacances scolaires sont toujours très attendues par les enfants. C’est l’occasion pour eux de se vautrer devant la télé. Les chaînes de télé l’ont très bien compris et les vacances sont des périodes particulièrement riches en nouveaux dessins animés et en inédits. Souvenez-vous de Lolirock ou de Super 4, diffusés l’année dernière pendant les vacances de Toussaint, de Grandes grandes vacances (diffusés pendant les dernières vacances de Pâques). Sans parler de Miraculous sur TFou dont j’ai longuement parlé dans l’article précédent.

Il était évident que la concurrence n’allait pas se contenter de recycler des vieilles séries. En effet depuis le dimanche 18 octobre, sur France 3, les téléspectateurs ont pu assister au retour d’un personnage mythique, qui n’a pas connu de nouvelles aventures depuis un paquet de temps : il s’agit des Chroniques de Zorro, un tout nouveau dessin animé français, qui tente de rajeunir le mythe et de séduire le jeune public d’aujourd’hui qui connait très mal ce personnage culte.

Zorro_doublepage

Lire la suite

« Miraculous – Les Aventures de Ladybug et Chat noir »

L’animation française se porte plutôt bien depuis ces dernières années. Non seulement les dessins animés français occupent désormais un énorme temps d’antenne dans les programmes jeunesse (en partie parce que les chaines de télé les coproduisent), mais ils sont en général aussi d’une grande qualité.

Il faut dire que la France a toujours eu une forte tradition dans le domaine de l’animation. Comme pour les jeux vidéo ou la musique, il y a une sorte de french touch très appréciée et qui s’exporte bien. Elle est en effet à la confluence de diverses influences. Influences japonaises, d’une part, notamment grâce à une génération de professionnels de l’animation qui ont grandi comme moi dans les années 80-90 et baigné dans les animés japonais : on peut citer le studio Ankama, par exemple, ou plus récemment Lolirock qui s’inscrivent dans cette mouvance. Et d’autre part, des influences américaines, avec le regain d’intérêt pour les histoires de super-héros : certains studios français à la fin des années 2000 ont même été précurseurs en adaptant par exemples les Quatre Fantastiques ou encore une version ado d’Iron Man  avant l’explosion des films Marvel.

La synthèse de ces deux influences a longtemps été Totally Spies, l’un des premiers gros succès de l’animation française. Mais que ce soit dans ses thèmes ou sa touche graphique, il est assez difficile d’identifier ses origines françaises quand on ne jette pas un œil aux crédits. Ce n’est pas le cas du dessin animé qui pour moi reprend son flambeau : il s’agit d’une série très prometteuse qui débarquera pendant les vacances de Toussaint sur TF1 : Miraculous – Les aventures de Ladybug et Chat noir, dont j’ai pu voir 3 épisodes en avant-première.

Miraculous-Tales-of-Ladybug-and-Cat-Noir-post

Lire la suite

« Oum le dauphin blanc »

On a beau râler, mais force est de constater que la mode des remakes et des reboots n’est pas prête de s’arrêter : on prend une oeuvre existante, on la dépoussière un peu et on en fait un nouveau film ou une nouvelle série, avec plus ou moins de succès. Les dessins animés n’échappent évidemment  pas à cette tendance. Si certains auraient dû rester oubliés (Alvinnn!!! notamment), d’autres s’avèrent de bonnes surprises et sont plutôt sympathiques (comme Scooby-Doo Mystères Associés ou My Little Pony par exemples).

Mais surtout les remakes ont un énorme avantage : les parents connaissent déjà plus ou moins les personnages et l’univers. Maya l’Abeille, Babar ou le Manège enchanté, par exemples, ont bercé l’enfance de ceux de ma génération et ont eu droit à des remakes récents. Les parents qui ont des souvenirs de ces dessins animés peuvent alors partager quelque chose avec leurs enfants.

TFou propose depuis la rentrée un dessin animé qui s’inscrit dans cette tendance avec une toute nouvelle version du mythique Oum le Dauphin blanc, dont j’ai pu voir 4 épisodes grâce au service presse de TF1 et 4 autres grâce au replay.

zoomdolphincanot1

Lire la suite

« Zou » – Mais quel petit ongulé !

Avant d’attaquer le cœur de l’article, commençons par une petite digression comme je les aime. Je suis de la génération Club Dorothée et comme quasiment tous les gamins dans les années 80 et 90, je passais mes mercredis devant la télévision. Comme tout le monde, j’avais mes dessins animés préférés : Les Chevaliers du Zodiaque, Nicky Larson, Sailor Moon et l’inévitable Dragon Ball Z. Malheureusement, avant d’arriver à ces séries, on était obligés de subir des dessins animés ou des sitcoms d’une toute autre qualité et d’un intérêt plutôt moyen. Rappelez-vous de Sophie et Virginie, les Jumeaux du bout du monde, Salut les Musclés ou les Aventures de Carlos ! Et je ne connais personne qui ait jamais trouvé ces machins sympas

Pourquoi est-ce que j’en parle ? Parce que l’air de rien, même en 2015, mes enfants subissent plus ou moins la même chose. En effet, entre Peppa Pig qui les amuse et Sam le Pompier qui provoque un enthousiasme toujours inexpliqué, ils patientent et font la grimace devant un dessin animé pourtant joli et mignon. Certes si sa qualité était nettement supérieure aux horreurs des productions C&D de Jean Chalopin et des épouvantables sitcoms AB, il faut avouer que Zou, le petit zèbre, a bien du mal à s’imposer dans le cœur de mes gamins.

01

Lire la suite

« Les Grandes Grandes Vacances » – Jeux de guerre

Ce blog est ouvert depuis un peu plus d’un an et il va bientôt atteindre les 70 articles. Malgré cela et contrairement à ce que je pouvais penser, j’arrive encore à être surpris par mes découvertes récentes. Certes, la plupart des programmes sont corrects et plaisants, mais ils se ressemblent avec son lot de chiens qui parlent et de ninjas rigolos mais heureusement, certains sortent du lot et frappent en plein dans l’estomac à la manière d’un uppercut.

Le 23 mars dernier, invité par le service jeunesse de France Télévisions, j’ai pu assister à la présentation presse d’un de ceux-là, un dessin animé inédit qui sera diffusé pour les vacances de Pâques. Après la présentation de cette nouvelle série par les producteurs, la scénariste et le réalisateur, on a eu droit de voir en exclusivité les 3 premiers épisodes projetés dans une salle remplie de professionnels et de journalistes.

wpid-wp-1429295114854.jpeg

Comme vous le comprendrez très vite, il s’agit d’une série jamais vue jusqu’alors dont les thèmes dynamitent tous les tabous liés à un dessin animé destiné aux enfants. Il s’agit des Grandes Grandes Vacances, qui ont pour thème le quotidien d’un groupe d’enfants dans un village français pendant la Seconde guerre mondiale. Autant dire que c’est l’un des projets les plus casse-gueule et les plus ambitieux qui n’a jamais été produit pour un programme pour enfants.

GGV2 Lire la suite