« Hé, Oua-Oua » – C’est l’heure du Oua-câlin !

Je ne vous apprendrai rien de nouveau en disant que le mois de novembre est sur le point d’arriver. Et avec lui le mauvais temps, la sinistrose, la démotivation et l’envie irrésistible de se mettre en boule sous la couette à attendre que ça passe. Il a été prouvé scientifiquement que novembre est l’un des mois les plus difficiles de l’année. Mais heureusement, il existe un antidote à la morosité, un petit dessin animé parfait pour lutter contre la dépression saisonnière : il s’agit de Hé Oua-Oua, une série toute mignonne qui fera office de gros doudou que petits et grands peuvent serrer dans leurs bras à l’heure du petit déjeuner avec une tasse de chocolat chaud.

Dans mes deux derniers articles, j’ai longuement vanté les mérites des dessins animés français, mais on doit reconnaitre que de l’autre côté de la Manche, les Britanniques sont  très forts pour faire de très jolis dessins animés chatoyants pour les plus petits.

heouaoua_TITRE

Lire la suite

Publicités

« Dora and Friends – Au coeur de la ville »

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais à part dans les longs métrages (chez Disney, par exemples avec le Roi Lion ou Tarzan pour ne citer que les plus évidents), il est très rare dans l’animation occidentale de trouver des personnages qui grandissent ou qui vieillissent. Alors que du côté des dessins animés japonais, les exemples sont nettement plus nombreux, il s’agit en effet la plupart du temps de récits initiatiques et voir les héros vieillir est une évidence. Les seuls exemples dans l’animation occidentale qui me viennent en tête, ce sont les héroïnes de Totally Spies qui finissent par aller à la fac ou les Razmoket qui finissent par grandir et avoir de nouvelles aventures dans une nouvelle série, les Razbitume ! Et bien entendu, plus récemment, il y a le fabuleux dessin animé les Grandes grandes vacances, qui suit les personnages pendant toute la Seconde guerre mondiale. Un récit initiatique comme on n’en fait malheureusement plus.

Mais si vous suivez ce blog, vous devez avoir un autre exemple que j’ai cité dans un précédent article. En effet, l’exploratrice préférée des enfants a fini par grandir. Et après 14 années, 8 saisons, Dora a raccroché enfin son sac à dos et ses baskets et toute la famille Marquez a déménagé dans la grande ville de Playa Verde. Goodbye rainforest, see you soon Babouche le petit singe, Chipeur le renard cleptomane et les autres amis plus étranges les uns que les autres !

Welcome to Dora & Friends – Au coeur de la Ville, qui à l’instar des Razbitume, est la suite directe avec des personnages qui ont désormais une dizaine d’années !

Westfield-Topanga-Nickelodeon-Dora-and-Friends-Event1

Lire la suite

« Dora l’Exploratrice » – Plus fun qu’Assimil, plus efficace que Wall Street English et plus fort que JCVD

Dora : Bonjour les amis ! Hello my friends ! Je m’appelle Dora et voici mon ami Babouche ! Comment allez-vous aujourd’hui ? How are you today ? Oh ? Mais qui vois-je ? Ne serait-ce pas notre copain Keyang ? Hello Keyang ! On ne l’a pas revu depuis un mois ! Ça n’a pas l’air d’aller, qu’est-ce t’arrive ? What happens to you, my friend ?

Moi : Bonjour Dora, bonjour Babouche ! J’étais assez occupé à ne rien faire ces derniers mais surtout je n’ai aucune inspiration. Je sais que je dois écrire un nouvel article mais je n’ai aucune motivation aujourd’hui. Je crois que je l’ai perdue ! Voudrais-tu m’aider à les retrouver, s’il te plait ? Would you help me, please ?

Dora : Of course ! Les amis, voulez-vous nous aider à retrouver la motivation de notre ami Keyang pour son nouvel article ?

Lire la suite