« Hé, Oua-Oua » – C’est l’heure du Oua-câlin !

Je ne vous apprendrai rien de nouveau en disant que le mois de novembre est sur le point d’arriver. Et avec lui le mauvais temps, la sinistrose, la démotivation et l’envie irrésistible de se mettre en boule sous la couette à attendre que ça passe. Il a été prouvé scientifiquement que novembre est l’un des mois les plus difficiles de l’année. Mais heureusement, il existe un antidote à la morosité, un petit dessin animé parfait pour lutter contre la dépression saisonnière : il s’agit de Hé Oua-Oua, une série toute mignonne qui fera office de gros doudou que petits et grands peuvent serrer dans leurs bras à l’heure du petit déjeuner avec une tasse de chocolat chaud.

Dans mes deux derniers articles, j’ai longuement vanté les mérites des dessins animés français, mais on doit reconnaitre que de l’autre côté de la Manche, les Britanniques sont  très forts pour faire de très jolis dessins animés chatoyants pour les plus petits.

heouaoua_TITRE

Lire la suite

« Grabouillon » – Un petit parfum de vacances

Le mois de mai s’achève bientôt et naturellement comme tous les ans, il fait moche. Pour ma part, je trouve que c’est de pire en pire. La motivation est au plus bas (de même que l’inspiration) et je ne pense plus qu’aux prochaines vacances pour tenir le coup. Pour ceux qui comme moi ont besoin d’un petit rayon de soleil, j’ai sous le coude un petit dessin animé parfait qui sent bon le monoï et le sable chaud !

Il s’agit des Grandes Vacances de Grabouillon que j’ai découvert pour la première fois avec Thomas le Petit Train et Lulu Vroumette dans le fameux DVD offert avec un magazine dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprises.

L'origine de tout !

L’origine de tout ! Et oui, un jour je vous parlerai d’Emilie !

Présentation

Les Grandes Vacances de Grabouillon est un dessin animé français des productions Blue Spirit qui est derrière la nouvelle série des Mystérieuses Cités d’Or ou d’Emilie. Il s’agit en réalité de la suite (en fait les saisons 3 et 4) du dessin animé Grabouillon dont je n’ai quasiment vu aucun épisode et dont je ne parlerai pas dans cet article. Lire la suite

« Shaun le Mouton » – « Bêle » c’est un mot qu’on dirait inventé pour… eux !

Haha ! Maintenant que je vous ai bien collé cette chanson dans la tête, passons aux choses sérieuses.

S’il m’arrive d’être régulièrement circonspect voire atterré par les dessins animés que mes enfants adorent, il en est d’autres qui font l’unanimité à la maison, des dessins animés qu’on prend tous énormément de plaisir à regarder. C’est le cas de Shaun le Mouton (Shaun the Sheep en VO).

Shaun le Mouton est une série britannique créée par Nick Park et produite par Aardman Animations, à qui on doit notamment les courts-métrages de Wallace & Gromit et le film Wallace et Gromit le Mystère du Lapin-garou (fabuleux), Chicken Run (le premier long-métrage du studio)Souris City (tous les trois coproduits Dreamworks) mais aussi plus récemment Mission Noël et les Pirates Bons à rien Mauvais en tout (avec les studios Sony Pictures Animation). Aardman réalise beaucoup de spots de pubs outre-Manche ainsi que des dessins animés pour la jeunesse qui arrivent rarement jusqu’en France.

La première fois que j’ai découvert Shaun le Mouton, c’était il y a quelques années déjà, à une rétrospective du Centre Pompidou où passait une sélection de courts-métrages du Festival d’Annecy. On est tombé ensuite sur un beau coffret DVD avec une carte postale rigolote. Et c’était bien avant la naissance de Fiston. Tout ça pour dire qu’on est devenu fan de Shaun et sa bande bien avant de le découvrir avec mes enfants. Lire la suite