[Expédition familiale] « Quintessence » – Le nouveau spectacle d’Alexis Gruss

Une fois n’est pas coutume, je sors de mon hibernation pour vous parler d’une nouvelle sortie familiale. Ce blog s’éloigne décidément de sa ligne éditoriale et va finir par être un blog culturel à ce rythme ! Bref, pour arrondir nos yeux et sortir un peu des écrans, nous avons été invités à assister en famille à Quintessence, la toute nouvelle création du Cirque Alexis Gruss avec la Compagnie des Farfadais, un spectacle équestre et aérien assez surprenant.

alexisgruss-quintessence

Un petit disclaimer avant de poursuivre : oui, il s’agit d’un spectacle où des animaux sont sur scène  (en l’occurrence des chevaux et des chiens). Je sais que ça peut poser des problèmes éthiques et des cas de conscience à certaines personnes sur l’exploitation animale. Comme pour mes précédents articles sur les différents cirques que nous avons pu voir, je n’ai ni les arguments, ni le courage de rentrer dans ces débats. Même s’il convient de souligner qu’en ce qui concerne les chevaux, ces derniers sont magnifiques et semblent bien traités et en bonne santé. A plusieurs reprises, on a pu voir par exemple des gestes de complicité et affection évidentes et sincères entre les cavaliers et les chevaux. Mais je conçois que ça puisse gêner des personnes. Auquel cas, passez votre chemin, il y a suffisamment d’autres spectacles en ce moment pour vos sorties familiales.

Présentation

Quintessence est la 43ème création de la famille Alexis Gruss, la plus grande dynastie actuelle du cirque français. Il faudrait plus d’un article pour retracer l’histoire de cette glorieuse famille (liée par mariage aux Bouglione) mais disons simplement que l’Alexis Gruss dont il est question (car il y en a eu 2 dans l’histoire du cirque) est l’un des artistes les plus unanimement respectés et les plus récompensés du milieu : c’est un maître écuyer internationalement reconnu, c’est aussi un circassien accompli qui malgré ses 72 ans est impressionnant sur scène dans sa maîtrise des chevaux.

alexis-gruss_les-rappels-quintessence2016-karim-el-dib

Pour ce spectacle, il n’est pas seul : en effet, il n’y a pas moins de moins de 40 chevaux, 20 artistes issus des écuyers de la famille Gruss et les acrobates de la compagnie canadienne, les Farfadais, mais aussi un grand orchestre et une chanteuse et narratrice d’une histoire.

Cette histoire surtout un prétexte pour faire découvrir aux spectateurs quatre tableaux basés sur les éléments.

Quintessence évoque les quatre éléments : l’Air, la Terre, le Feu et l’Eau. Afin de sauver Pégase, le cheval ailé réputé indomptable, Joseph fils de Bellérophon, doit accomplir une mission. En héros valeureux, il devra récupérer un fragment de l’essence de chaque élément : l’Air, la Terre, le Feu et l’Eau.

La quête pour sauver Pégase se déroule sur trois espaces scéniques: sur la piste, dans les airs et surtout sur une incroyable plate-forme amovible dont profitent les artistes dans une mise en scène spectaculaire et s’éloignant un peu du cirque classique pour une approche plus show à l’américaine.

Le spectacle se compose en gros en trois sortes de numéros : des numéros équestres avec du dressage, pas mal de jonglage sur les chevaux, de tir à l’arc et un fabuleux manège avec 17 chevaux en même temps sur la piste.

firmin-gruss-poste-equestre-quintessence2016-karim-el-dib

Il y a aussi des numéros plus circassiens avec du jonglage, une fildefériste  mais surtout une incroyable prestation sur une échelle qui a tenu la salle en haleine.

firmin-gruss-echelle-libre-quintessence2016karim-el-dib

Et enfin des numéros d’acrobaties aériennes et des chorégraphies accompagnées par la chanteuse qui est au milieu de la scène et participe activement à l’histoire et au spectacle.

Cette dernière a eu d’ailleurs beaucoup de succès avec ses reprises de Madonna, de Rihanna ou de Beyoncé. Mais son grand moment c’était quand une partie du public a repris en chœur Love me like you do de Ellie Goulding, provocant l’amusement consterné de l’autre partie du public. Un grand moment !

cie-les-farfadais_la-terre-quintessence2016-karim-el-dib1

Avis

Quintessence est un spectacle assez incroyable et réjouissant ! Les numéros sont particulièrement impressionnants ! La plate-forme amovible permet des mises en scène audacieuses et surtout elle réduit le temps d’installation entre chaque numéro. Du coup, les tours des artistes s’enchaînent quasiment sans temps mort.

cie-les-farfadais-hommage-posthume-a-icare-quintessence2016karim-el-dib

Mais les vraies stars, ce sont les chevaux autour desquels tout le spectacle s’articule. Et même si comme moi, on n’est pas très sensible à ce genre de spectacle, on est vite impressionné par la maîtrise des cavaliers et le talent des artistes dans les numéros de dressage ou d’équilibre.

stephan-gruss-voltige-quintessence2016karim-el-dib

Parmi les points négatifs, le fil rouge mythologique un peu simpliste est probablement le maillon faible du spectacle, bien qu’il permette aux enfants d’avoir une histoire à suivre et de bien visualiser les quatre différents tableaux astucieusement réalisés : un délicat numéro d’équilibre sur un fil pour l’air, une danse contemporaine assez sensuelle sur une scène couverte de sable pour représenter la terre ou encore un numéro de voltige dans sous une pluie factice pour l’eau. La mise en scène arrive à nous surprendre à chaque fois.

cie-les-farfadais-sangles-aeriennes-quintessence2016karim-el-dib

En réalité, Quintessence se rapproche davantage du grand show à l’américaine avec sa chanteuse, ses chorégraphies et ses acrobates aériens que du cirque classique ! Il manque les grands classiques d’un cirque comme un Monsieur Loyal et surtout il n’y a par exemple aucun clown, à la grande déception de ma fille !

Et à part le numéro de dressage de petits chiens et le moment où on a baladé dans les allées deux petits poneys (sur lesquels les enfants se sont jetés pour les caresser), il n’y a pas vraiment eu de numéros à l’intention du très jeune public.

Le jeune enfant derrière nous s’était endormi à la fin de la première partie, par exemple. Et si mon fils de presque 7 ans s’est vraiment éclaté, ma fille de 4 ans et demi a demandé à rentrer pendant l’entracte. Heureusement, la seconde partie était suffisamment impressionnante pour l’occuper et la tenir éveillée. Mais au final mes enfants en sont quand même sortis ravis et émerveillés.

Mais la grande force de Quintessence, c’est que ce spectacle réussit à marier les talents de la Compagnie des Farfadais avec ses acrobates et ses danseurs à une pratique plus « traditionnelle » du cirque de la famille Gruss, avec les numéros de jonglages, de lancers de couteaux et de haches, d’équilibristes (avec l’échelle !!) et bien sûr les numéros équestres !

banner-quintessence-cnoir-00002

Cette alchimie donne un résultat inédit, moderne et visuellement époustouflant. Mais pour le coup, Quintessence est assez éloigné du cirque « classique », même si le plaisir est bien présent.

Infos pratiques

Pour finir, quelques infos pratiques si j’ai réussi à vous convaincre d’y aller.

Quintessence se tient jusqu’au 19 février; sous le Chapiteau Gruss, dans le Bois de Boulogne, du côté de la Porte de Passy dans le 16e arrondissement.

Petite astuce pour les personnes qui n’ont pas de voiture : il y a une navette gratuite qui part de la sortie du métro Porte d’Auteuil.

Ce spectacle de 2h30 (avec un entracte de 20 minutes) se joue les mardis, jeudis, vendredis et samedis à 20h et les samedis et dimanches à 16h.

Il faut compter en pleins tarifs entre 20 € et 75 € selon la catégorie (auxquels il faut ajouter 1,50 € si on réserve sur internet).

La troupe partira ensuite en tournée dans tous les Zéniths de France du 11 mars au 10 mai 2017 :

  • 11-12 mars à Nice
  • 14-15 mars à Marseille
  • 18-19 mars à Lyon
  • 21-22 mars à Saint-Étienne
  • 25-26 mars à Grenoble
  • 28-29 mars à Dijon
  • 1-2 avril à Strasbourg
  • 4-3 avril à Metz
  • 8-9 avril à Lille
  • 11-12 avril à Amiens
  • 15-16 avril à Rouen
  • 18-19 avril à Caen
  • 22-23 avril au Mans
  • 25-26 avril à Brest
  • 29-30 avril à Nantes
  • 2-3 mai à Limoges
  • 6-7 mai à Toulouse
  • 9-10 mai à Montpellier

tous-les-artistes-final-quintessence2016karim-el-dib

Publicités

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s