[Expédition père-fille] Atelier « Objets magiques » au Musée du quai Branly

Je continue dans ma série d’articles pour désintoxiquer les yeux carrés aux écrans avec un petit compte-rendu d’une sortie faite le weekend dernier avec ma fille. En effet, je l’ai enfin inscrite à un atelier au Musée du quai Branly – Jacques Chirac, anciennement Musée des arts premiers ou encore Musée des arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques, et sans doute l’un de mes musées préférés à Paris.

L’atelier en question porte sur les « Objets magiques » et c’était l’occasion pendant 1h30 pour les enfants de s’évader et de partir loin de Paris.

musee_du_quai_branly_exterieur

Infos pratiques

Le Musée du quai Branly se trouve sur le quai Branly dans le 7e arrondissement de Paris. Les stations de métros et de RER les plus proches sont Pont de l’Alma (ligne C), Alma-Marceau ou Iéna (ligne 9 mais il faut traverser la Seine).

Le musée est ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 19h (les mardis, mercedis et dimanches) et jusqu’à 21h (les jeudis, vendredis et samedi).

Les billets pour la collection permanente sont à 10 € en plein tarif, à 7 € pour le tarif réduit (en gros pour les 18-25 ans). Il faut ajouter 2 € supplémentaires pour des billets jumelés pour les expositions en cours. Et bonne nouvelle, c’est gratuit pour les moins de 18 ans.

img_20161105_112847

Mais comme la plupart des grands musées parisiens, Branly propose aussi des visites contées et des ateliers. Ces ateliers sont classés par âges : en familles de 3-5 ans (en gros les maternelles), de 6-8 ans (les élèves de CP et CE1-CE2) et à partir de 9 ans. Il y a également des ateliers sans les parents pour les enfants de 6 à 12 ans, ainsi que des ateliers réservés aux adultes. Ces ateliers durent environ 1h30.

Il faut compter 8 € en plein tarif et 6 € en tarif réduit si on prend les billets sur place, mais il est fortement conseillé de réserver. Auquel cas il faut ajouter une surtaxe d’environ 1 € par billet. Le programme des ateliers et visites contées est disponible sur le site web du musée mais en gros, ils ont lieu les mercredis et les weekends mais également en semaines pour les groupes scolaires.

« Les objets magiques »

Dans cet article, je vais surtout parler de l’atelier auquel nous avons participé ma fille et moi. Celui que j’ai choisi est destiné aux 3-5 ans et porte sur le thème des objets magiques en Afrique centrale.

20161105_104153

Dans la salle d’attente avec Fillette.

Nous commençons dans le sous-sol du Musée où nous sommes accueillis par une médiatrice qui nous fait une petite présentation expliquant les grands axes de l’atelier : les fameux objets magiques mais aussi l’Afrique qu’elle montre sur un énorme globe terrestres ainsi que les notions de rites et de croyances, en faisant des parallèles avec les porte-bonheurs et autres grigris.

img_20161105_110610

Petite présentation avant de démarrer

Nous suivons ensuite la médiatrice sur l’incroyable Plateau des collections où elle nous présente quelques objets en rapport avec le thème : des masques, des bijoux, des tapis ou des poupées, par exemples.

Mais surtout les fameux objets magiques kongo (une aire culturelle en Afrique centrale correspondant aux deux Congo et à l’Angola), appelés minkisi, dont le but est de protéger et d’aider les membres de sa famille ou de sa tribu.

Parmi ces objets magiques, il y a des fétiches assez impressionnants complètement hérissées de clous ou de lames. Chaque clou ou chaque lame correspond à une demande en particulier. Mais ce n’est pas l’objet en lui-même qui est magique mais ce qu’il contient : en effet, chaque objet renferme une charge magique, appelée bilongo, faite d’éléments disparates. Comme une sorte de recette magique, le bilongo est composé d’au moins un élément provenant de la nature, végétal et minéral (graines, feuilles, épices etc…), un élément provenant d’un animal (poil, coquillage, plume, dent, écailles etc…) et d’un élément manufacturé (clochette, miroir etc…).

De retour à la salle de l’atelier, les enfants sont invités à faire leur propre nkisi, qui aura la forme d’un petit sachet renfermant un talisman (un petit papier sur lequel l’enfant aura un petit dessin et écrit une formule magique) et les ingrédients magiques qu’ils auront choisis.

L’atelier se conclut sur un petit récapitulatif de ce que nous avons vu et appris durant l’atelier.

Avis

Comme je l’ai dit en introduction, j’adore le Musée du quai Branly que je trouve magique pour son ambiance unique et chargée de mystères. Même si mes enfants ont déjà découvert ce lieu lors de la dernière Nuit des Musées, à l’occasion de visites contées, je voulais absolument y retourner avec ma fille et les ateliers semblaient une belle excuse.

Et c’était plutôt une bonne idée parce que nous avons passé un excellent momentLa médiatrice a su se mettre aux niveaux des enfants : en effet au cours de la visite du musée, elle a réussi à capter l’attention des enfants avec ses histoires mais aussi en les faisant participer des petits jeux comme remonter la « Rivière de mots » en faisant semblant de nager, en cherchant les indices vers les prochains objets, ou encore en suivant un serpent géant imaginaire.

20161105_112437

Sans parler de la confection de l’objet magique, plutôt bien menée. Bref, c’était un super moment et ma fille a hâte de recommencer pour un autre atelier. De mon côté, je suis déjà en train de regarder les programmes pour les visites contées, pour une prochaine expédition familiale !

Publicités

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s