[Expédition familiale] « Timéo » au Casino de Paris – « Être différent, c’est normal »

Cela ne vous aura pas échappé, cette rentrée 2016 marque le grand retour des comédies musicales, avec à l’affiche des salles parisiennes le Fantôme de l’Opéra à Mogador, le Rouge et le Noir au théâtre Le Palace, Oliver Twist à la salle Gaveau, les Trois Mousquetaires au Palais des Sports ou encore le retour de Notre-Dame de Paris au Palais des Congrès ou des Dix Commandements à l’Accor Hotel Arena de Bercy en novembre.

Les fans du genre seront comblés mais ils ne devront surtout pas passer à côté de Timéo qui fait office d’outsider. Ce dernier est pourtant loin d’être une petite production. Et fait assez rare pour être signalé : Timéo l’une des rares créations originales, qui n’est ni une adaptation ni une reprise mais bien une histoire originale.

Invités par la production (que je remercie chaleureusement), c’est en famille que nous sommes allés assister le samedi 1er octobre à la représentation de Timéo, la Circomédie musicale, mise en scène par Alex Goude au Casino de Paris. Et au risque de vous dévoiler d’avance la conclusion de mon billet : nous avons passé un moment incroyable. Mais commençons par présenter ce spectacle assez unique ! (Il se peut que dans mon enthousiasme, je lâche quelques micro-spoilers mais je vous le promets : rien qui ne vous gâchera la surprise !)

nouvelle-affiche-timeo

Histoire

Timéo est un jeune garçon qui rêve depuis toujours d’être artiste de cirque et de côtoyer son idole, la belle acrobate Melody Swann. Seulement, Timéo a comme dirait un léger problème : il est paraplégique. Et malgré son courage et son énergie, Timéo a conscience que son rêve sera difficile à atteindre. D’autant plus que sa mère qui le surprotège ne veut absolument pas entendre parler de cirque.

Un jour, alors que le Cirque Diabolo arrive dans sa ville, Timéo décide de s’incruster pour rencontrer Melody Swann, la star de la troupe. Mais après avoir fait la connaissance la jolie funambule Lilou et des clowns Pile et Face, Timéo assiste à une catastrophe qui met en danger la représentation de la soirée : personne ne sait où se trouve Melody Swann. En effet, cette dernière semble avoir disparu…

2618235-comedie-musicale-timeo-a-paris-mikelan-950x0-1

Alors que l’enquête pour retrouver la vedette du cirque commence, Timéo rencontre le reste de la troupe : Illuzio le magicien maladroit, le très ambigu Monsieur Loyal, l’ombrageuse dresseuse de chiens Dalhia, le jongleur de feu Florian Asteros, le dresseur de fauves Anthony Belano, Monsieur et Madame Tarzanov le mythique couple de trapézistes (et parents de Lilou), Alexio le contorsionniste et Hindira la  première femme fakir.

Mais Timéo croisera aussi le gang des BMX, une bande de « mauvais garçons » qui prennent un malin plaisir à le harceler.

timeo-decouvrez-le-clip-du-titre-on-n-est-pas-des-anges

Entre la recherche de Melody Swann et sa découverte du monde du cirque, Timéo va faire des rencontres qui pourront peut-être l’aider à accomplir son rêve : être un artiste de cirque lui aussi !

Présentation

Timéo a commencé le 16 septembre 2016 au Casino de Paris (une salle superbe et accessible pour les fauteuils) pour 90 représentations jusqu’au 8 janvier 2017 avant de partir en tournée en France.

Au Casino de Paris, ils jouent du mardi au dimanche avec 2 représentations le samedi. Il faut compter entre 40 € et 84 € pour les billets mais selon les sites et en passant souvent par les différents comités d’entreprise, on peut trouver des billets moins chers.

img_20161001_145153

Pour les parents inquiets de savoir si ce n’est pas trop long : le spectacle dure 2 heures avec un entracte de 20 minutes à environ 1h15.

2016 oblige, Timéo a été précédé par une campagne de teasing assez originale, en plus des traditionnels clips des chansons phares comme On n’est pas des anges  ou encore le Rêve interdit (dont j’ai mis la vidéo un peu plus loin dans l’article).

En effet, les Parisiens ont pu remarquer des affiches placardées un peu partout dans certaines rues de la capitale, avec un mystérieux message « Melody Swann a disparu ». Avec un lien qui renvoie vers avec une vidéo très BFM TV qui s’interroge sur Qui est Melody Swann ?. Intrigant et malin, on a envie d’en découvrir plus sur ce spectacle.

20161001_174824

Ces affiches vues juste en face du Casino de Paris

Timéo est un spectacle de circomédie musicale écrit par Jean-Jacques Thibaud (auteur, scénariste et parolier prolifique), composé par Julien Vallespi (auteur-compositeur et membre du groupe P.US.S.) et mis en scène de façon incroyable par Alex Goude, le présentateur de l’émission La France a un incroyable talent, aussi connu pour ses combats contre les discriminations.

Ce spectacle mêle avec beaucoup de réussite comédie musicale et numéros de cirque : en effet, tous les numéros de cirque et d’acrobaties sont chantés. Imaginez un instant un numéro de tissu aérien ou encore un numéro de trampoline et de mât chinois pendant lesquels les artistes chantent en même temps.

2617668-comedie-musicale-timeo-a-paris-sylvain-950x0-1

J’y reviendrais mais les chansons sont bien écrites, bien entêtantes, mais du genre qu’on est ravi de les garder en tête pour la journée. La mise en scène avec de beaux jeux de lumières et des effets spéciaux saisissants (des scènes et de vidéos sont projetées sur différents plans de rideaux).

Point casting

Mais rien ne serait possible sans la troupe d’artistes assez épatants, qui ont pour la plupart travaillé plus de 18 mois à l’Ecole nationale du cirque pour préparer leur personnage.

  • Notamment sur le rôle-titre : Timéo est interprété en alternance par Mathias Raumel (que nous avons vu sur scène et sur lequel je vais surtout m’attarder) et Benjamin Maytraud.

z-timeo-en-costume-2ludovic-baron-e1458767330292timeo-en-costumeludovic-baron-e1458767292693

L’un et l’autre souffrent en effet de handicaps physiques. Benjamin Maytraud, bien que pouvant marcher, est atteint de tremblement essentiel et a appris à jouer et à se déplacer en fauteuil, tandis que Mathias Raumel est, comme le personnage, paraplégique.

Ce dernier a délivré une performance magnifique, lors de la représentation de samedi dernier. Il a d’ailleurs beaucoup de points communs avec Timéo, il rêve depuis toujours d’être comédien malgré son handicap. Mathias Raumel a illuminé le spectacle par sa présence et son énergie.

benjamin-maytraud-6

  • La très jolie Lilou est interprétée avec beaucoup de grâce par Florence Peyrard, une danseuse contemporaine avec aussi une formation de contorsionniste.

timeo-clip-74-1024x683

Je l’avoue, j’ai été totalement sous le charme de ce personnage. Elle est en effet très attachante et comme pour Timéo, elle nous sert de guide dans a découverte du monde du cirque.

timeo-clip-37-1024x683

  • Monsieur Loyal est joué par Mikelangelo Loconte, connu pour avoir interprété le rôle principal dans Mozart l’Opéra Rock.

loyal

oc31

  • On retrouve aussi Simon Heulle, le gagnant de la France a un incroyable talent en 2014 dans le rôle de Face tandis que son comparse Pile est interprété par Djamel Mehnane, un artiste vu dans Plus belle la vie ou la comédie musicale de Grease (où il jouait Danny Zucko).

pileface facepile

  • Ben, le chef du gang des BMX est interprété par Jérémy Charvet, qu’on a pu voir dans le Soldat Rose mais aussi dans l’équipe de Mika, dans la saison 4 de The Voice.

jc1

  • Tout comme Veronick Sévère (qui joue Dahlia) qui a participé à l’édition 2012 dans l’équipe de Florent Pagny.

timeo-clip-96-683x1024

  • Le chouchou de mes enfants, Illuzio est joué par Adrian et/ou Joris Conquet, des frères jumeaux (attention ceci un spoiler !).

13243715_998250606910391_8032990995060024442_o-200x300

  • Sébastien Lavalette, un véritable jongleur de feu, interprète Florian Asteros et son rival le dresseur de fauve Anthony Belano est incarné par James Noah, qui était à l’affiche de Madiba, une comédie musicale sur Nelson Mandela où il avait le rôle principal.

timeo-clip-156-1024x683

2618229-xx-950x0-1

  • Madame et Monsieur Tarzanov sont joués par de véritables circassiens, respectivement : Anako Gaudin et Sylvain Rigault, qui ont aussi des formations en chant et en danse.

tarzanov

  • Hindira la femme fakir est incarnée par Salomé Hadjadj, comédienne et auteur-compositeur et interprète.

timeo-clip-60-683x1024

  • Alexio le contorsionniste est joué par Tiago Eusebio, qui était professeur et coach de la troupe avant de passer sur la scène.

2617677-comedie-musicale-timeo-a-paris-benjami-950x0-1

  • Enfin les membres restant de la bande des BMX sont interprétés en alternance par Marvin Martin et Corentin Crestia pour le skate et Samy Djail et Romain Hudry pour le BMX.

2618232-xx-950x0-1

Avis

« Le cirque va changer sa vie » et « être différent c’est normal » sont les deux grands thèmes de cette comédie musicale unique aussi sur le fond que sur la forme.

timeo_cast

Visuellement, Timéo est plutôt réussi : la mise en scène fluide et rythmée en met plein les yeux avec les effets de lumières et l’utilisation astucieuse de vidéos projetés sur les toiles qui simulent les changements de décors et de perspectives. Le début du spectacle où on passe d’une sorte de clip vidéo à la chambre de Timéo ou encore tout le générique du début est vraiment fabuleux, sur ce point.

Les numéros de cirque sont bien exécutés, originaux et rarement gratuits. Ils sont là pour présenter les personnages ou appuyer les textes et faire avancer l’histoire.

Pour vous donner une idée de la variété de ces numéros : on commence directement par un superbe numéro de tissu aérien vraiment impressionnant, suivent un numéro de funambule, un tour de prestidigitation très marrant et plein d’énergie, une démonstration de skate, de roller et de BMX sur une rampe, un fabuleux numéro de trampoline et de mât chinois ou encore un numéro de sangles aériennes.

Certes, on est loin des prouesses du cirque Pinder ou du cirque Bouglione mais ces numéros typiquement circassiens sont une réussite et racontent une histoire !

Les autres tours sont davantage des chorégraphies, plus ou moins réussis. La prestation de Dahlia avec les jeux de lumières et de laser est plutôt sympa (et rappellera aux plus vieux d’entre vous un peu le petit show laser avant les séances à l’ancien cinéma Grand Ecran Italie). En revanche c’est dommage que le numéro du jongleur de feu soit essentiellement sur la vidéo projetée en arrière-plan, l’artiste se contente de jongler avec des sortes de massues illuminées qui simulent un effet de flammes, surtout quand on voit à l’oeuvre dans le clip ci-dessus. Mais ils ont toujours pour but de faire avancer l’histoire !

Et le tout est bien entendu chanté par les artistes ! Ce ne sont peut-être pas de la grande musique, les chansons font très variété française. Elles ne sont pas très originales mais elles n’en demeurent pas moins efficaces, sympathiques surtout elles restent en tête de façon agréable.

Si certaines chansons sont assez naïves (Le premier qui pardonne a gagné ou encore Être différent c’est normal), d’autres sont en revanche très fortes avec des paroles émouvantes comme dans le Grand Écart, pour moi la chanson la plus bouleversante du spectacle :

Mon cœur se tord, mon cœur se plie

Mon cœur s’étire à volonté

Mon cœur peut faire à l’infini

Ce que mon corps ne fera jamais

Mon cœur bascule, mon cœur se cambre,

Mon cœur se bombe tout à l’envers

Mon cœur fait même en décembre

Ce que mon corps ne peut pas faire.

Mes enfants, à ma grande surprise, ont bien retenu quasiment toutes les chansons ! Et même plusieurs jours après, ils arrivent à chanter certains refrains !

img_20161001_185931

Sans parler du fait qu’ils écoutent en boucle le CD du spectacle !

En comparaison, j’ai beaucoup mieux retenu les musiques et les paroles des chansons de Timéo que celles des Trois Mousquetaires que ma femme et moi sommes allés voir le lendemain.

Les chansons dans Timéo servent l’histoire et elles ont un vrai propos et un vrai message, autre que de divertir.

Certes, ce message peut sembler dégoulinant de bons sentiments et parfois maladroit : Timéo a une casquette à l’envers pour bien dire qu’il est jeune, ou bien encore les BMX ont des t-shirts avec des têtes de mort pour montrer que ouaaais ! ils sont méchants et rebelles ! Ces derniers sont d’ailleurs bizarrement écrits passant de harceleurs brutaux et antipathiques en potes béats d’admiration de Timéo. Cette volte-face m’a paru un peu mal amenée. Autre petit problème scénaristique : même si elle n’est apparu qu’au tout début juste pour interdire à TIméo d’aller au cirque, la mère de Timéo semble avoir totalement disparu de l’équation. C’est un détail, mais ça m’a un peu dérangé. De même, j’ai trouvé que les personnages Madame et Monsieur Tarzanov peu intéressants et assez mal écrits, même si leur performance était l’une des impressionnantes.

Malgré cela, ce spectacle reste sincère et ne verse jamais dans le pathos ou le ridicule. Timéo est une comédie fédératrice et courageuse, osant parler de manière frontale de handicap et de la différence avec humour et émotion. C’est à ma connaissance l’un des seuls et rares spectacles à traiter de ce thème avec un comédien en situation de handicap. Je serais curieux avoir le ressenti et le retour de personnes non-valides qui iront voir ce spectacle. Si c’est votre cas, n’hésitez surtout pas à me laisser un message en commentaire !

20161001_172544

Le message de ce spectacle est résolument positif et solaire, à l’image de la troupe d’artistes et de comédiens, tous plus épatants les uns que les autres. Leur bonne humeur sur scène et leur joie évidente font du bien au moral et on en sort avec le sourire et une énergie débordante ! Timéo est un spectacle universel et transgénérationnel, de 7 à 177 ans comme aime à le rappeler le dossier de presse, même si dans les faits des enfants bien plus jeunes y trouveront leur compte. Et effectivement ça a marché parfaitement sur mes enfants dont les yeux brillaient tout le long du spectacle.

Et cerise sur le gâteau, lorsque nous y étions allés, il y avait à la fin du spectacle, une séance de dédicaces avec une partie des comédiens dont Mathias Raumel, Ofélie Crispin et Adrian Conquet ! Une occasion de les saluer et de les remercier pour l’excellent moment que nous avions passé.

img_20161001_190140

Tant que j’en suis aux anecdotes, nous avons même croisé un peu après la charmante Florence Peyrard quand on est allé acheter un goûter à la supérette bio juste à côté du théâtre.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai beaucoup mais beaucoup aimé : Timéo est en effet un spectacle fantastique, positif avec un beau message et une belle histoire, porté avec énergie et enthousiasme par des artistes sympathiques, que j’ai très envie de revoir dans un autre spectacle et à qui on ne peut que souhaiter une belle et longue carrière !

20161001_173259

Advertisements

Une réflexion au sujet de « [Expédition familiale] « Timéo » au Casino de Paris – « Être différent, c’est normal » »

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s