« Les Pyjamasques » – Les soucis, ils les règlent la nuit !

Comme tous les ans à l’approche de Noël, les chaînes de télévision préparent des nombreuses surprises aux petits téléspectateurs. En plus des traditionnels épisodes spéciaux de Noël et des longs métrages diffusés pendant les vacances, on pourra découvrir quelques toutes nouvelles séries, comme les Pyjamasques dont j’ai pu voir en avant-première 3 épisodes avant sa diffusion, le samedi 12 décembre dernier.

Comme le titre laisse à deviner, ce dessin animé a comme thème les super-héros mais adapté à un tout jeune public de pré-scolaires et de maternelles. Mais surtout il a la particularité d’être un dessin français tiré d’une série d’albums pour enfants à succès.

PJMasks_KeyArt_WideOfCharacters_RGB_French

Fiche technique

Les Pyjamasques (ou PJ Masks pour son titre international) est une série d’animation française, réalisée par Christian de Vita (le réalisateur de Gus dont j’avais déjà parlé) et Wilson Dos Santos (qui a été, entre autres, réalisateur des Lapins Crétins, charac-designer dans la série la plus récente de Oggy et les Cafards ou auteur de la bible graphique des Kassos). Ce dessin animé est produit par Frog Box, société de production fondée par Olivier Dumont (ancien directeur général chez SIP Animation et TV-LoonLand), avec la participation en producteur exécutif de TeamTo (Gus, les Lapins Crétins, Angelo la Débrouille, Oscar & Co ou encore une partie des épisodes de la 3ème saison de Princesse Sofia pour Disney). Le tout pour le compte de France Télévisions en France et de Disney Channel pour l’international.

Ce dessin animé a d’ailleurs été diffusé pour la première fois en septembre 2015 aux Etats-Unis sur Disney Channel et Disney Junior.  La diffusion en France n’arrive que le 12 décembre 2015 sur France 5, dans les Zouzous.

Cette série compte pour l’instant une saison de 52 épisodes d’une durée de 13 minutes environ.

Il s’agit d’un dessin animé en images 3D, assez classique et plutôt bien réalisé avec de chouettes scènes d’action. Les décors urbains sont plutôt sympas avec des architectures complètement fantaisistes, un peu comme si les bâtiments étaient fabriqués par des enfants.

Le charac-design est mignon et très enfantin. Mais rien d’exceptionnel ou d’inédit. Mais les personnages attirent d’emblée la sympathie avec leur bonne bouille et leurs grands yeux.

PJMasksReview

Le générique chanté rappelle un peu ceux des dessins animés des années 80-90. Le doublage est correct, mais je n’ai pour le moment pas trouvé d’informations supplémentaires sur les comédiens. Mais je promets de chercher si ça intéresse quelqu’un. Ça me permettra aussi de savoir si cette partie vous intéresse, mes chers lecteurs.

Histoire

Comme je le disais en introduction, les Pyjamasques sont à l’origine des livres pour enfants écrits et illustrés par Romuald chez Gallimard. Il y a actuellement une quinzaine de tomes qui ont l’air de très bien marcher. Et rendons à César ce qui est à César et à Romuald ce qui est à Romuald : le 1er volume des aventures des Pyjamasques précède cette hype autour des super-héros. Il est en effet paru en 2007, avant la vague des séries et films de super-héros (rappelons que le 1er Iron Man est sorti en 2008). Before it was cool, comme dirait le hipster.

Je l’avoue, je ne connaissais pas du tout cette série de livres avant de recevoir le communiqué de presse de France Télévisions (contrairement à Fiston qui avait vu les livres à l’école).

1081313-gf

Les illustrations sont belles et vraiment chouettes et elles me donnent bien envie de m’y pencher pour un prochain cadeau de Noël ou d’anniversaire.

pyjamasques-footer

Dans le dessin animé qui nous intéresse, on suit les aventures un trio d’enfants un peu particuliers, deux garçons et une fille, qui sont des écoliers comme les autres le jour, ils se transforment en super-héros une fois la nuit venue.

Sacha, Greg et Amaya se transforment en Pyjamasques, une équipe de petits super-héros qui se donnent pour missions de défendre leur ville des super-vilains,  comme par exemples Sorceline qui veut saboter les fêtes de Noël ou Roméo (une miniature d’1m10 de savant maléfique) qui veut voler un jetpack ou transformer tous les livres des enfants en une biographie à sa gloire.

C’est ainsi que Sacha se transforme en Yoyo, qui a les pouvoirs et l’agilité d’un chat, Greg devient Gluglu avec une force sur-humaine ainsi que le pouvoir de s’accrocher partout et de devenir invisible et enfin Amaya devient Bibou et peut voler et avoir une super-vision. Ils ont une base pas si secrète que ça, cachée dans un totem qui représente les 3 animaux de leurs symboles ainsi que des véhicules pour les aider dans leurs missions.

temp2-1200x675

Si vous ne jurez que par le grim & gritty, passez votre chemin. C’est surtout et avant tout un dessin animé pour les pré-scolaires. Il s’agit en effet de petites histoires : pas de menace cosmique ou de super-vilain trop méchant ou machiavélique, mais plutôt des problèmes anecdotiques ou des petits tracas quotidiens.

Les épisodes ont également, dans la grande tradition des dessins animés pour les petits, une petite leçon de morale que les petits héros découvrent au cours de l’épisode : apprendre à être patient, se faire confiance, ne pas prendre la grosse tête, savoir pardonner, s’entourer d’amis fidèles etc… Bref ça enfonce des portes ouvertes avec la subtilité d’une boule de démolition, mais comme c’est dans un dessin animé, c’est plus efficace qu’un parent !

Malgré des airs de déjà-vu, les histoires restent sympas à défaut d’être exceptionnelles. Et je dirais même que les épisodes que j’ai pu voir valent surtout pour les méchants que je trouve plus intéressants et plus mignons que les héros.

Personnages

  • Sacha alias Yoyo

fgtv.pjmasks1

Sacha est le plus âgé de la bande et se considère un peu comme le grand-frère du trio, en particulier vis-à-vis du plus jeune Greg, à qui il ne laisse rien faire. Un vrai grand-frère, quoi ! Sa couleur est le bleu.

catboy_Leaping Pose_A2_LowResPreview

A la tombée de la nuit, Sacha enfile son costume bleu à l’effigie du chat et devient Yoyo, un super-héros avec les pouvoirs des félins : super rapide et super agile, Yoyo est également un super acrobate qui peut sauter très haut et très loin ! Yoyo a également les sens développés d’un chat.

Il a en plus un véhicule, une sorte de Chatmobile bleue.

  • Amaya alias Bibou

PJ-Masks-Episode-1-Beat-the-Drum-Catboy--Blame-It-on-the-Train-Owlette-

Amaya est la seule fille du trio (dont la couleur est le rouge). Malgré ses airs d’intello à grosses lunettes, elle est plutôt du genre tête brûlée.

Owlette__WideOf_ CorePose_LowResPreview

Amaya se transforme en Bibou, une super-héroïne dans un costume rouge avec une cape et un masque de chouette.

Bibou peut voler et créer une tornade avec ses ailes. Mais surtout, alors qu’elle porte des lunettes dans le civil, Bibou a très ironiquement le pouvoir de super-vision pour voir dans le noir et très loin..

Bibou a une sorte de super-avion qui les aide dans beaucoup de missions.

  • Greg alias Gluglu

306176804966cb2db_w

Greg est le plus jeune du trio et est considéré par les autres comme le bébé du groupe même s’il est naturellement doué pour maîtriser les machines compliquées et les jeux.

Gekko__WideOf_ Running CorePose_LowResPreview

Greg se transforme en Gluglu, un super-héros au costume vert et avec des pouvoirs liés aux différents lézards. Ainsi a-t-il un pouvoir de camouflage, de grimper et de s’accrocher sur les murs et les plafonds ou encore une force surhumaine.

Il a une sorte de tank avec des chenilles.

  • Les méchants

Sur les 3-4 épisodes que j’ai vus, je n’ai pour l’instant fait connaissance qu’avec 2 méchants, Roméo et Sorceline. Et c’est pour moi la plus grosse réussite de ce dessin animé : des méchants très attachants.

30317467dfc34fa00_w

Le premier est un inventeur diabolique et mégalomane avec sa mèche blanche, ses lunettes de soudeur, sa blouse blanche et ses gros gants verts. Roméo a toutes sortes d’inventions débiles et des plans de conquêtes du monde encore plus idiots. Une sorte de Dexter (pas le serial killer mais celui du Laboratoire de Dexter) ou de Dr Horrible, mais que je trouve super choupi.

3061774b7b8936fa1_w

Sorceline est une mystérieuse super-vilaine qui utilise un appareil en forme de croissant de lune pour voler et contrôler les objets. Elle peut également contrôler des papillons de nuit. Mais au fond, elle n’est pas si méchante et ira même aider les Pyjamasques à sauver Noël (qu’elle a sabordé au début mais c’est le geste qui compte !).

Avis

Sous ses airs de dessin animé calibré et anecdotique, les Pyjamasques ne manquent pas de charme : loin d’être le plus beau dessin du moment, il est bien animé et plutôt mignon à l’image de ses personnages aux designs plutôt attachants. Même si, il faut le reconnaitre, c’est en grosse partie due aux livres de Romuald dont ce dessin animé est tiré. Et selon moi, les illustrations des albums sont également beaucoup plus belles que le rendu 3D de la série. Après avoir vu quelques planches des livres, j’en viens à regretter que ce dessin animé soit loin d’être aussi chaleureux et coloré.

lespyjetlereveur

Pourtant, il y a d’excellentes idées. Le charac-design des méchants est très réussi. Et les pouvoirs des héros sont visuellement très bien retranscrits, les scènes d’action bien réalisées. Sans parler des véhicules ou de la base secrète que Fiston a trouvé vraiment cools.

Les histoires restent des histoires pour enfants avec toutes les connotations que ça peut avoir : simples, anecdotiques, sans vraiment de surprises ni de profondeur. Mais elles sont des prétextes formidables pour prodiguer des leçons de morale et aider les enfants à lutter contre leurs peurs et leurs problèmes ! En effet, les Pyjamasques combattent les super-vilains uniquement la nuit, période lors de laquelle les angoisses peuvent surgir.

Gekko-Saves-Christmas-3-1200x675

Sans avoir l’ambition d’un Zorro ou d’un Miraculous (pour ne citer que les séries les plus récentes), les Pyjamasques sont des héros sympathiques d’un dessin animé qui l’est tout autant. En tout cas, mes gamins aiment beaucoup et il fait partie des dessins animés que ma fille me réclame le plus en ce moment. Et je suis très curieux de voir ce que peuvent donner les livres originaux. Rien que pour ça, c’est une mission accomplie ! Bravo, les Pyjamasques !

PJM-Street-1200x513px

Advertisements

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s