[Article invité] Shaun le film – par One Eye Pied

Certains de mes fidèles lecteurs auront remarqué que je n’ai pas encore parlé du film de Shaun le Mouton, alors que je suis un fan hardcore de la série animée et du studio Aardman. Mais c’est parce que l’excellent One Eye Pied s’était proposé de le faire. Merci 10000 à lui !

Ce monsieur, blogueur et podcasteur émérite, anime avec deux autres compères le One Eye Club, un très très bon podcast bimensuel qui traite de la bande dessinée sous toutes ses formes dans la bonne humeur et les chansons plus ou moins massacrées. Les émissions durent entre 1h30 et 2h environ et intéresseront tous les fans du 9e art en manque d’idées de lecture.

Un petit mot rapide sur le film de Shaun le Mouton avant de laisser la parole à One Eye Pied. Shaun le Mouton est un film de 85 minutes des studios Aardman et coproduit par Studio Canal. Il est réalisé par Mark Burton et Richard Starzak, qui en sont aussi les scénaristes. Il est sorti sur les écrans français le 1er avril 2015.

(Si vous allez jusqu’aux commentaires, vous pourrez lire mon avis perso sur cet excellent film qu’on a adoré)

shaunlefilm01


Dimanche 12 avril 2014 – 8h

Mon réveil sonne.

Oui c’est tôt pour un dimanche. C’est ça être papa. Mais aujourd’hui je vais voir “Shaun le mouton, le film”, alors je ne râle pas trop. J’utilise ma fille de 3 ans comme excuse et j’ai commencé à la lobotomiser en lui passant les 4 saisons en boucle. Maintenant elle les réclame. J’ai bien bossé.

Mais c’est quoi Shaun le mouton ? Keyang en parle très bien dans l’article qu’il consacre à la série. Et je partage totalement son avis : c’est un des meilleurs dessin animé du monde.

Alors quand le studio Aardman décide d’en faire un long métrage, la peur étreint mes entrailles : Qui est le marketeux qui a pondu cette idée ? Et surtout, peut-on garder la fraîcheur et la patate de la série en étalant une histoire muette sur 1h30 ?

Bon l’équipe du film est quasi la même que celle de la série, et la bande annonce est très drôle. Je prend le risque.

Dimanche 12 avril 2014 – 9h05

Aaah ! On va être la bourre ! Ma femme prend les places.

2 places pour Shaun, et une pour Divergente 2, s’il vous plaît.

C’est une place enfant pour Divergente ?

Non, ce n’est pas ma fille qui va voir Divergente. C’est ma femme qui nous abandonne, n’en déplaise à l’ouvreur pour qui dessin animé = maman + enfant.

Coup de chance, la salle est presque vide. Je n’aurais pas à supporter les cris des gosses des autres. J’intercepte un réhausseur et je m’installe avec ma fille en plein centre de la salle.

Grâce à mon retard, je n’ai que 15 minutes de bande annonce. L’attente ne sera pas trop longue.

Shaun le mouton en a marre de la routine. Il décide donc de monter un de ses fameux stratagèmes pour se débarrasser du fermier et faire la fête dans sa maison. Mais bien sur, rien ne marche comme prévu, et le fermier fini par dévaler la route en caravane jusqu’à la grande ville. Le chien Bitzer part à sa rescousse, suivis quelque temps après par Shaun et tout le troupeau (qui ont besoin de quelqu’un pour les nourrir). Mais dans l’accident le fermier a perdu la mémoire. Les moutons parviendront-ils à le ramener à la ferme, malgré l’homme de la fourrière qui tente de les arrêter ?

Si le film commence par nous montrer les souvenirs de jeunesse de Shaun, de Bitzer et du fermier, nous montrant ainsi que leur amitié remonte à loin, c’est dans la séquence suivante qu’il faut chercher le génie.

Vous connaissez par cœur le générique de la série ? Vous avez vu des milliers de fois les 39 secondes qui ouvrent chaque épisode ? Les réalisateurs le savent.

Pour montrer la routine et l’ennui qui envahissent la ferme de Mossy Bottom, ils choisissent de reproduire à l’excès cette séquence emblématique. Le fermier écrase son réveil, Bitzer va faire son affaire derrière un arbre, Shaun se lève, Bitzer se prend la porte sur le nez,… dans une boucle s’accélérant jusqu’à l’épuisement. Pas celui du spectateur : celui des personnages. Comment mieux signifier la routine qu’en détournant un générique de série, immuable par définition ?

S’ensuit une série de séquences construites comme autant de sketchs, mettant en scène tous les habitués de la série, que ce soit la vieille dame ou le taureau, et en apportant son lot de nouveaux personnages dont trois sont notables.

Dimanche 12 avril 2014 – 10h03

Va-t’en ! Va-t’en !, hurle ma fille à l’homme de la fourrière.

Ok. Il va falloir que je lui explique que ça ne se fait pas de crier au cinéma. Elle ressemble aux gosses des autres. Mais c’est vrai qu’il n’est vraiment pas sympa, ce personnage, alors je lui pardonne.

Le gérant de la fourrière, professionnel émérite de la chasse à l’animal, est un Expert. Avec un “E” majuscule comme dans les séries du même nom. Équipé, méthodique, il est redoutable car il aime ne pas aimer les animaux. Malgré son apparence efficace, il se laissera berner par un duo de mouton déguisé en femme, qu’il tentera même de séduire.

Heureusement, nos amis peuvent compter sur un chien errant, animal assez hideux sans doute originaire de Melmac, qui les guidera dans la grande ville.

Quant au fermier, il ne devra son salut qu’à l’intervention d’une star qui saura reconnaître ses talents (mais je ne vais pas trop en dire).

Malgré l’absence de voix compréhensibles et la structure en sketch, chaque séquence est particulièrement bien liée à la suivante. La densité de l’intrigue aide, là ou elle aurait pu être un handicap, faisant errer le spectateur dans les méandres d’un scénario trop riche. Je ne dis pas que le scénario est complexe, mais l’exercice du film sans paroles est très délicat, et demande une précision exemplaire dans la mise en scène, d’autant plus lorsque l’on s’adresse à des enfants.

Oui, je suis enthousiaste. Peut être trop. Mais un film qui utilise “Home” des Foo Fighters (entre autres tubes), ne peut pas être mauvais.

Et un film qui plaît autant à un geek quasi quadra qu’à sa fille de 3 ans, ça ne court vraiment pas les rues.

Dimanche 12 avril 2014 – 10h45

Ma fille danse dans les travées de la salle de cinéma. Son père est fier d’elle : elle veut rester jusqu’à la fin du générique, sous l’œil mi-impatient mi-amusé du personnel de ménage. Je suis heureux : j’ai mon excuse pour voir les séquence post-génériques des films Marvel de 2025.

Publicités

6 réflexions au sujet de « [Article invité] Shaun le film – par One Eye Pied »

  1. Un grand merci à One Eye Pied pour son article qui résume bien mon opinion sur le film que j’attendais le plus en 2015, bien avant Star Wars VII et Avengers 2 (qui s’est avéré plutôt moyen).

    On a pu le voir en famille dans une avant-première au Max Linder plein à craquer dans des conditions formidables.

    Comme le dit l’article, on retrouve tout ce qu’on aime dans la série mais tout est tellement mieux : techniquement c’est parfait avec des plans méga-complexes. Les nouveaux décors sont absolument fabuleux (j’ai pu en voir certains à l’expo Aardman absolument indispensable). Les nouveaux personnages sont attachants et les gags sont géniaux (l’un des meilleurs pour moi étant tout bêtement Timmy transformé en sac à dos mouton !). L’histoire est marrante, le rythme est excellent, on ne s’ennuie pas une seconde et la bande son est fabuleuse ! J’ai adoré la reprise géniale hip hop du générique « Life is a treat ».

    Mes gamins ont adoré et ont rigolé tout le long (même si pour la scène finale contre le méchant, ma fille s’est planqué dans les bras de sa mère). Un vrai bon film familial comme j’ai toujours rêvé. Un film fabuleux sur lequel je me jetterais dès sa sortie en DVD-Bluray 🙂

  2. Ping : « Shaun le Mouton – Les Lamas du Fermier  – Quand lamas méchants, eux toujours faire comme ça. | «Tu auras les yeux carrés

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s