[Expédition familiale] Exposition Aardman – La crème (anglaise) de l’animation

En tant que fan d’animation et de dessins qui bougent, certains noms résonnent comme une évidence : la trinité Paul Grimault, Walt Disney et Hayao Miyazaki font figure d’idoles indéboulonnables. Mais dans mon panthéon personnel, j’ajouterais également les studios Aardman, connus pour leurs personnages en pâte à modeler comme Wallace et Gromit, les poules de Chicken Run et plus récemment Shaun le mouton.

Après les expositions sur les 25 ans ans du studio Pixar, sur l’Art des Super-Héros Marvel ou encore sur le studio Ghibli, le musée Art Ludique, en collaboration avec le studio d’animation britannique propose un événement exceptionnel, la toute première exposition au monde consacrée au studio fondé par Peter Lord et David Sproxton en 1972.

C’est donc avec femme, enfants et quelques potes que nous y sommes allés un samedi matin pour visiter cette exposition que j’attendais impatiemment depuis son annonce en janvier.

affiche_aardman

Informations pratiques

L’exposition Aardman, l’art qui prend forme a lieu du 21 mars au 30 août 2015 au musée Art Ludique, situé 34 quai d’Austerlitz, sur les bords de Seine dans le 13e arrondissement de Paris (entre les stations de métro Gare d’Austerlitz et Quai de la Gare, juste en face de la Gare de Lyon).

wpid-img_20150419_110706.jpg

Le musée (fermé le mardi) est de 11h à 19h les lundis et jeudis, de 11h à 22h pour les nocturnes des mercredis et vendredis et les week-ends de 10h à 20h.

Parmi les choses qui fâchent, les billets sont toujours aussi chers. Le plein tarif est à 15.50€, le demi-tarif à 12.50€ et le billet est à 10€ pour les enfants de 4 à 10 ans. Ajoutez 1€ de plus pour le coupe-file, même s’il y a nettement moins de monde le matin.

Presque 50 ans d’histoire…

Si l’histoire officielle du studio Aardman débute en 1972, l’année à laquelle le nom est déposé, sa création remonte en vie bien plus tôt, en 1966. Deux jeunes garçons de 12 ans, Peter Lord et David Sproxton, influencés par les films d’animation de Ray Harryhausen, Disney, Hanna-Barbera ou Terry Gilliam, se lancent dans la réalisation de films animés avec une caméra prêtée par le père de Peter Lord et une cuisine transformée en plateau de cinéma. Les deux amis expérimentent pas mal de choses et réalisent leur 1er film. Le père de Peter Lord leur fait rencontrer un responsable de la BBC qui leur achète pour 15 £ leur dessin animé intitulé Aardman, qui donnera le nom du studio qu’on connait.

Peter Lord et David Sproxton

Peter Lord et David Sproxton

L’un des premiers grands succès d’Aardman arrive en 1977 avec Morph, un personnage en pâte à modeler créé pour la BBC. Aardman Animations qui grossit ses rangs avec l’arrivée Richard Goleszowski (alias Richard Starzak, le réalisateur de Shaun le Mouton, notamment) ou de Nick Park qui réalise en 1985 Une grande excursion, le premier court-métrage où apparaissent les personnages de Wallace et Gromit.

Nick Park

Nick Park et ses créations les plus célèbres

Aardman réalise de nombreux courts-métrages, publicités et clips vidéos (dont le très impressionnant Sledgehammer de Peter Gabriel) et remporte même leur 1er Oscar en 1990 pour l’Avis des Animaux.

Les années 1990 sont une période vaste pour le studio qui réalise la suite des aventures de Wallace et Gromit (Un Mauvais pantalon et Rasé de près) pour lesquels ils remportent chacun un Oscar. En 1998 commence le tournage du premier long-métrage du studio, Chicken Run, qui sort en 2000.

Chicken Run, réalisé par Peter Lord et Nick Park

Chicken Run, réalisé par Peter Lord et Nick Park

Les années 2000 verront le deuxième long-métrage d’Aardman avec Wallace et Gromit et le mystère du lapin-garou, en collaboration avec Dreamworks (et qui obtiendra également un Oscar) en 2005. Souris City (toujours en collaboration avec Dreamworks) est le 1er film en images de synthèse d’Aardman sort l’année suivante en 2006.

En 2007, Shaun le Mouton a droit à sa propre série TV qui connait un succès immédiat, tandis qu’en 2008 Wallace et Gromit reviennent pour une nouvelle aventure, Sacré Pétrin, à la télévision britannique pour les fêtes de Noël.

En 2011, Aardman, en collaboration avec Nokia, bat 2 records Guinness avec le petit personnage animé et le plus grand décor pour des films en stop-motion pour respectivement Dot et Gulp, tournés avec des Nokia N8.

Gulp

Gulp

Aardman poursuit les collaborations avec d’autres studios comme Sony Pictures avec le film Mission : Noël en images de synthèse en 2011 et Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout en stop motion en 2012.

Les Pirates, bons à rien, mauvais en tout, réalisé  par Peter Lord et Jeff Newitt

Les Pirates, bons à rien, mauvais en tout, réalisé par Peter Lord et Jeff Newitt

Depuis 2014, grâce à une campagne Kickstater, on assiste au retour de Morph sur Youtube et Shaun le Mouton débarque sur grand écran en 2015 pour son premier long-métrage en partenariat avec Studio Canal et qui est le dernier grand projet en date du studio, qui est sorti en France peu de temps après l’inauguration de la toute première exposition consacrée à Aardman Animations.

Une exposition exceptionnelle

L’exposition Aardman se visite selon un parcours thématique (La Nature, Machines et Inventions, Maisons et architecture etc…) plutôt confus et déroutant avec pleins d’allers et retours parmi les œuvres du studio britannique. Ce parti pris peut néanmoins se comprendre car les films et courts-métrages de studio (surtout les tout premiers) n’ont pas laissé le même nombre de documents, de dessins ou de décors.

Comme on y est allés en famille et que j’ai dû gérer un Fiston particulièrement énervé, je ne peux guère vous parler de la qualité des panneaux explicatifs. Selon ma femme, il paraît que l’audioguide était très bien et très intéressant avec pas mal d’anecdotes, le tout raconté par Antoine De Caunes. Mais le mien était squatté par mon fils qui s’était donné pour but de faire tous les numéros.

Par rapport aux précédentes expositions du musée Art Ludique que j’ai pu voir (Pixar ou Marvel), j’ai été très impressionné par les pièces exposées. En effet, on y retrouve plus de 350 dessins de concept avec notamment la création de Wallace et Gromit ou encore les premières ébauches de Shaun le Mouton.

wpid-20150419_114023.jpgwpid-20150419_112516.jpg

Mais ce que les visiteurs vont surtout retenir ce sont la cinquantaine de décors et de personnages mis en scène et en lumières dans les conditions de tournage par les artistes eux-mêmes. Ce sont de véritables petits bijoux regorgeant de détails qu’on peut admirer. Le mot « art » n’a jamais été aussi bien utilisé pour qualifier tout le travail d’Aardman.

Il y a des pièces immenses absolument fabuleuses et émouvantes comme La Fusée de Wallace d’Une Grande Excursion, la Machine Volante de Chicken Run ou encore le gigantesque Galion de 4 mètres de haut des Pirates !

Sans parler des décors entiers des scènes cultes issues du Mystère du Lapin-Garou, des Pirates ! ou encore du film de Shaun le Mouton (dont un décor de 3 mètres de long où sont disposés les éclairages de cinéma pour montrer les jeux de lumières).

Vous pouvez avoir un petit aperçu avec la galerie ci-dessous des merveilles qu’on peut voir durant la visite.

Conclusion

Si le fan d’animation et d’Aardman sera aux anges, je pense que n’importe qui sera époustouflé par les objets exposés. Il y a un plaisir tellement enfantin et jouissif de contempler les dessins, les immenses décors fourmillant de détails. Ce sont de véritables chefs-d’oeuvre de précision et de minutie. Un exemple : le bureau de Darwin (dans les Pirates !) est gorgé de détails : des livres au bocaux, en passant par la boiserie, tout est vivant ! Le mal que les artistes se donnent pour ces décors qui ne seront vus que le temps d’un plan de quelques minutes donne le tournis.

Cette exposition rend un vibrant hommage à ces artistes de l’ombre qui sont enfin reconnus à leur véritable valeur artistique.

Pour résumer, courrez y ! Cette exposition a été un véritable bonheur pour l’immense fan du studio Aardman que je suis. Et c’est avec impatience que j’attends leur prochain film réalisé par Nick Park qui vient d’être annoncé il y a quelques jours 2018.

Publicités

3 réflexions au sujet de « [Expédition familiale] Exposition Aardman – La crème (anglaise) de l’animation »

  1. Ping : [Article invité] Shaun le film – par One Eye Pied | Tu auras les yeux carrés

  2. Ping : « Shaun le Mouton – Les Lamas du Fermier  – Quand lamas méchants, eux toujours faire comme ça. | «Tu auras les yeux carrés

  3. Ping : [Expédition familiale] « L’Art des studios d’animation Walt Disney  au Musée Art Ludique | «Tu auras les yeux carrés

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s