« Mouk » – Pour un tour du monde en vélo et en couleurs !

J’ai souvent pesté ici, sur le blog, contre certains dessins animés bêtes, moches et navrants. Et ce sont bien sûr ceux-là que mes enfants adorent et peuvent regarder en boucle malgré toutes mes tentatives pour leur proposer autre chose. C’est d’autant plus rageant qu’il existe des dessins animés beaux et intelligents, des séries formidables pour cultiver l’imaginaire des enfants. On dira ce qu’on voudra, les gamins (les miens en particulier) ont des goûts de chiotte.

Parmi ces petites merveilles que mes affreux refusaient de voir, il y a Mouk, dont je ne suis visiblement pas le seul fan : plusieurs lecteurs m’ont suggéré d’écrire un petit article à son sujet. Et j’aimerais les remercier pour cette excellente idée d’article !

mouk_titre

Les origines de Mouk

Comme très souvent avec les dessins animés pour les tout-petits, Mouk est à la base des livres pour enfants de Marc Boutavant (qui est aussi l’un des deux papas avec Emmanuel Guibert de l’Âne Ariol), publiés d’abord en 2002 aux éditions Mila (Mouk s’ennuie un peu, Mouk véli vélo et Mouk s’habille) mais ils sont aujourd’hui épuisés et quasiment introuvables. Ils ne sont d’ailleurs plus dans le catalogue de l’éditeur.

En 2007, Mouk revient ensuite dans un nouvel album, Le Tour du monde de Mouk (à vélo et en gommettes !) publié (et disponible) cette fois-ci chez Albin Michel, dont le dessin animé va fortement s’inspirer.

livremouk

J’avoue ne pas avoir eu en main cet album mais je compte bien l’offrir à Fiston dès la première occasion. Quand je l’aurais parcouru, soyez certains que j’en écrirais un mot ou deux.

Fiche technique et production

Mouk est donc un dessin animé français, produit par le studio Millimages (à qui on doit déjà Mimi Cracra, mais surtout Didou ou encore les Lascars) et réalisé par François Narboux (réalisateur notamment de Didou).

Cette série qui compte (pour l’instant) 104 épisodes de 11 minutes et 60 épisodes d’une minute et est découpée en 2 saisons (1ère saison : 62×11′ + 30×1′ et pour la 2ème saison 32×11′ + 30×1′). Il ne semble pas qu’une saison 3 soit en cours de production. Dommage !

Il a été diffusé pour la première fois en septembre 2011 d’abord sur Disney Junior au Royaume-Uni, puis en France, en décembre 2011 sur France 5, dans Zouzous. Et depuis la rentrée 2014, la saison 2 passe tous les matins dans Zouzous.

Il s’agit d’un dessin animé 2D fait par ordinateur. Pour les curieux, c’est une technique de 2D Flash. Toujours est-il que l’animation est fluide, les dessins sont beaux et colorés, les personnages sont des animaux anthropomorphiques et les décors fourmillent de détails. C’est un dessin animé que je trouve graphiquement superbe et réussi, chaleureux et bourré de bonne humeur.

MOUK2

Il y a un souci du détail aussi bien dans la partie graphique que la partie sonore. Je suis impressionné par le travail de recherches de Mathias Duplessy (le compositeur en titre) pour les ambiances sonores et musicales propres aux pays que visitent Mouk et Chavapa.

Les doublages sont comme souvent réussis avec des voix sympas et convaincantes. Le générique est bien entraînant sans être agressif.

De quoi ça parle ?

L’histoire est relativement simple : Mouk (une espèce d’ours-koala) et Chavapa (un petit chat), deux copains depuis toujours, décident de faire le tour du monde à vélo : de la Chine à la Finlande, du Brésil à l’Australie en passant le Sénégal ou l’Inde, nos deux jeunes héros vont découvrir des pays et des cultures différentes, se faire de nouveaux amis et apprendre les différences.

Mouk0

Les épisodes commencent et se terminent toujours de la même façon : Mouk et Chavapa discutent par webcam avec Popo et Mita, leurs copains restés à la maison, et leur racontent leur aventure du jour.

Il n’y a pas vraiment de lien entre les épisodes : on change de pays d’un épisode à l’autre sans vraiment de logique. Il arrive souvent qu’on revienne dans un pays déjà visité et qu’on recroise des personnages.

Les histoires sont variées portant sur les aspects culturels, sur la nature ou la vie quotidienne des habitants des pays visités. Ce dessin animé incite les enfants à s’ouvrir sur d’autres pays et d’autres cultures.

Les personnages

L’une des grandes qualités de Mouk, ce sont les personnages principaux qui sont bien écrits et définis. Leurs caractères et leurs réactions sont crédibles et rappellent beaucoup ceux d’enfants que je connais.

  • Mouk

moukperso

Mouk est le héros de ce dessin animé. Optimiste, curieux et content de voyager, de découvrir de nouvelles choses et de rencontrer de nouveaux amis, Mouk est le prototype du voyageur enthousiaste. Il n’hésite pas à faire le premier pas et prendre les choses en main et il est toujours partant pour tenter de nouvelles expériences. Plutôt débrouillard, c’est aussi un garçon spontané qui a une qualité que personnellement je trouve formidable : il a le sens de l’émerveillement qui manque tant aux adultes de nos jours.

mouk6

Conciliant et plutôt modeste, il a un sens de l’auto-dérision et n’a pas peur de se moquer de lui-même. Mouk est un enfant plutôt réfléchi et qui a un certain recul pour observer et tenter de comprendre ce qui l’entoure.

Mais surtout il a un don unique pour se faire des copains partout où il va. C’est un peu le petit garçon modèle et attachant que chaque parent aimerait avoir.

  • Chavapa

chavapa

Chavapa est le copain qui accompagne Mouk dans son tour du monde. Autant Mouk est le modèle du voyageur enthousiaste, autant Chavapa porte bien son nom et incarne à merveille de ce que j’appelle le voyageur français. Il est ronchon et casanier. Il n’aime guère le changement et a tendance à râler avant même de découvrir ce qui l’attend.

mouk5

Et il n’est pas un chat pour rien : il aime avoir une certaine routine, préparer ses itinéraires et il n’est pas toujours très enthousiaste lorsqu’il faut quitter les chemins balisés. Il est aussi plein de contradictions : il est paresseux mais peut se montrer très enthousiaste lorsqu’il s’agit d’un truc qui le motive, il est gourmand mais il n’est très emballé pour goûter à un plat inconnu.

Cependant, Chavapa reste un personnage sympathique : volubile et spontané, doté d’un bon sens de l’humour et de beaucoup de tchatche, mais surtout capable de faire preuve de générosité et d’inventivité, Chavapa (malgré une certaine tendance à la bouderie) a aussi le don de se faire des copains.

C’est finalement celui dont le caractère me rappelle le plus mon propre Fiston : il est comme on dit un gamin « attachiant« .

  • Mita et Popo

Mmita_popo

Mita et Popo sont frère et sœur jumeaux. Ce sont les copains de Mouk et Chavapa qui sont restés à la maison mais avec qui nos héros communiquent par ordinateur via la webcam.

On les voit au début et à la fin de chaque épisode. Ils servent de liens entre les téléspectateurs et nos héros qui leur racontent leurs aventures du jour.

mouk1

Ils ne sont cependant pas juste des auditeurs passifs, ils ont également pas mal de choses à raconter et hébergent souvent d’autres copains que Mouk et Chavapa ont rencontrés.

Avis

Comme vous avez dû le comprendre, j’aime beaucoup ce dessin animé qui propose à la fois des graphismes superbes, des personnages attachants et une thématique intéressante. C’est typiquement le dessin animé que j’aurais adoré voir quand j’étais petit : faire un tour du monde en vélo avec son meilleur copain, c’est carrément génial pour n’importe quel enfant un peu rêveur !

Un autre aspect que j’aime beaucoup, c’est la façon dont l’amitié entre Mouk et Chavapa est montrée : ils se chambrent, se taquinent, se fâchent parfois, s’entraident la plupart du temps. C’est naturel et crédible. On s’attache d’autant plus à ces deux personnages.

Mouk

Certes, on pourra reprocher à ce dessin animé de ne montrer qu’une version idéalisée du monde, d’omettre les problèmes de pauvreté ou la guerre. Mais est-ce vraiment un défaut pour un dessin animé destiné aux plus jeunes ? J’aime au contraire la vision positive, enthousiaste et optimiste du monde tel que Mouk et Chavapa le voient.

mouk4

De même, si ce dessin animé nous emmène à travers le monde, il n’a pas vocation d’être un guide touristique. Il insiste beaucoup sur quelques aspects culturels mais surtout sur la vie quotidienne des gens rencontrés.

Le seul reproche que je ferais, c’est le manque de vrai fil directeur et de continuité entre les épisodes : on saute d’un continent à l’autre et on s’attarde très peu sur le voyage en lui-même. J’aurais aimé un fil rouge et une ligne directrice plus claire. Mais ce n’est absolument pas gênant et ça ne gâche en rien les grandes qualités de cette série.

Mouk est une belle invitation au voyage et à la découverte pour les enfants à qui on ne propose trop souvent qu’une vision étriquée du monde. Au risque de me répéter, c’est vraiment un dessin animé que j’aurais adoré voir quand j’étais petit.

Et bonne nouvelle, Fiston commence à apprécier de plus en plus ce dessin animé, qui est parmi les plus intelligents et les plus positifs qui passent actuellement. Comme quoi, je peux encore influer sur les goûts de mes enfants !


Un petit mot pour vous signaler que j’ai inscrit « Tu auras les yeux carrés » aux Golden Blog Awards 2014 et que j’ai besoin de tous les votes possibles ! Vous pouvez voter soit en cliquant sur le bouton à droite ou sur ce lien : http://www.golden-blog-awards.fr/blogs/tu-auras-les-yeux-carres.html !

Surtout parlez-en autour de vous ! Répandez la bonne parole, mes amis !

Advertisements

7 réflexions au sujet de « « Mouk » – Pour un tour du monde en vélo et en couleurs ! »

    • Et ça l’est ! On a l’impression que c’est du collage, avec pleins de couleurs et de détails. C’est un très bon dessin animé, sûrement l’une des meilleurs productions françaises que j’ai pu voir.

  1. Ma fille de 18 mois adore Mouk ! Dès qu’elle voit la télé allumée, elle demande Mouk et rien d’autre. Au début c’était juste pour le générique, maintenant elle est presque attentive jusqu’à la fin de l’épisode. Et puis je suis du même avis, j’aurais adoré avoir un dessin animé comme ça quand j’étais petite !
    Allez, je vous mets un vote 😉

    • Merci pour le vote ! En tout cas, je suis toujours content d’avoir de nouveaux lecteurs sur le blog !

      C’est vrai que Mouk est un excellent dessin animé que j’ai n’ai pas honte de montrer à mes enfants 🙂

  2. Ping : [Bonus] « Houdini  – Interview de Cédric Babouche | «Tu auras les yeux carrés

  3. Ping : [Blog] Première bougie | Tu auras les yeux carrés

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s