[En vrac] Les Yeux Carrés aux USA

Quand on me demande comment étaient mes vacances aux Etats-Unis, je réponds avec enthousisame « c’est comme à la télé ! ». Mais il faut savoir que la télé là-bas n’a rien à voir avec ce qu’on a ici ! Malgré les balades, les nombreux allers-retours dans les gigantesques supermarchés et les séances de piscine, nous avons eu l’occasion de le constater par nous-mêmes.

– Même si nous avions un large choix de DVD et Blu-Ray chez les amis qui nous hébergeaient, j’ai tenu absolument à regarder la télé car j’avais envie de me plonger dans une expérience anthropologique. Très longtemps, je me suis posé des questions simples sur la télé américaine : « comment peut-on supporter d’être interrompu toutes les 15 minutes par la pub ? » ou encore « pourquoi les émissions n’ont strictement rien à voir avec le nom de la chaîne ? »

– J’en veux pour preuve la chaîne History que vous pensez sûrement être une chaîne sérieuse et éducative. Hahahaha ! Mais vous êtes bien naïfs, mes amis !

Ouais avec des flammes, des explosions ! Il ne manque plus que Megan Fox et Optimus Prime !

Ouais avec des flammes, des explosions ! Il ne manque plus que Megan Fox et Optimus Prime !

C’est en effet sur cette chaîne que passent ces émissions géniales qui peuplent les chaînes de la TNT (mais que je n’ai eu l’occasion de voir), comme le Convoi de l’Extrême (Ice Road Truckers en VO où des routiers parcourent les étendus glacés de l’Alaska), Ax men – Danger en forêt (avec des bûcherons de l’extrême), Top Gear USA (une sorte de Turbo mais avec beaucoup trop de frics) ou encore Swamp People (sur le quotidien de bouseux très inquiétants qui vivent dans le bayou et qui chassent l’alligator). A noter que ces émissions passent tous en France, notamment sur RMC Découvertes ! Certes, il y a parfois des documentaires historiques, des vrais mais ils sont minoritaires sur une chaîne qui s’appelle, rappelons-le History !

Parfaite illustration d'un genre unique : le docu-fiction de rednecks !

Swamp People, la parfaite illustration d’un genre unique : le docu-fiction de rednecks !

Parmi les nombreuses autres émissions sur ce bijou télévisuel, j’ai découvert Pawn Stars et son spin-off Pawnography (rassurez-vous, c’est totalement SFW). Pawn Stars est le croisement improbable entre Un trésor dans votre maison et les Soprano. On suit les employés d’un mont-de-piété de Las Vegas (pawn veut aussi dire gages en anglais, d’où le titre) et leurs clients qui viennent vendre des bibelots dont ils pensent avoir de la valeur : timbres, Rolex de collection, objets militaires, voitures anciennes et beaucoup, beaucoup d’armes à feu. Nos prêteurs sur gages font une expertise sur les objets en question et font une offre au pigeon client avec qui ils entament une négociation. Bien entendu, en bons escrocs commerçants, nos experts font tout pour gagner un maximum de pognon. Mais l’intérêt principal de cette émission, c’est le côté soap-opéra et les interactions entre les personnages. Un truc troublant, l’un des mecs ressemble à Seb, le gars qui accompagne le Joueur du Grenier.

Je vous assure, Monsieur le Juge, que ce sont d'honnêtes commerçants et rien d'autres !

« Je vous assure, Monsieur le Juge, que ce sont d’honnêtes commerçants et rien d’autres ! »

Quant à Pawnography, c’est un autre mélange contre-nature entre Questions pour un champion et le fait d’acheter un tapis au Souk de Marrakech. Il s’agit d’un jeu télé de connaissance à l’issu duquel le gagnant doit affronter en finale les membres de Pawn Stars. Le participant et les Pawn Stars répondent au même quizz. Sont mis en jeu une grosse somme d’argent et des objets qui viennent du bureau des prêteurs-sur-gages. La dernière partie du jeu est une partie de bluff et de négociation : les prêteurs-sur-gages proposent une somme d’argent (la plus petite possible) pour que le candidat renonce à l’ensemble des gains. Si ce dernier refuse l’offre, on compare les scores : si le candidat fait moins bien que les Pawn Stars, il perd tout. Sur le principe, c’est un jeu plutôt sympa à suivre : les négociations sont très drôles et me rappellent mes expériences dans les marchés de rue en Asie (mon meilleur score : acheter une valise 20 yuan au lien des 90 initiaux).

– Toujours dans la série des chaînes de télé qui portent mal leur nom : Food Network qui compte des émissions aux concepts étranges et variés comme une compétition pour faire des gâteaux en forme de dinosaures (des trucs immenses d’1m50 avec des servo-moteurs pour faire bouger la tête et la queue) ou encore une sorte de Nouvelle Star pour être le prochain animateur de la chaîne.

Mais j’ai surtout découvert Restaurant Stakeout, une merveilleuse émission de real tv où des gérants de restos paranos font espionner leurs employés et poser des caméras espions pour choper ceux qui sifflent en douce la réserve de whisky ou traficotent des trucs pas nets dans l’arrière-cour. Une belle émission qui fleure bon la morale et la bonne ambiance. Au final, sur Food Network, j’ai vu très peu d’émissions avec des recettes de cuisine claires et faciles.

Je l'avoue sans mal, j'adore les émissions de cuisine !

C’est plutôt bête, j’adore les émissions de cuisine !

Mais surtout j’ai enfin vu le fantastique Cutthroat Kitchen (coucou Marie !), une sorte de Masterchef où les candidats, qui partent avec une somme d’argent au départ, peuvent acheter aux enchères des handicaps pour pourrir leurs adversaires, comme refourguer des ingrédients de mauvaise qualité, ou un réchaud de camping au lieu du superbe four à chaleur tournante ou encore obliger un candidat à retirer les graines de sésame d’un pain à burger avec une pince à épiler. Encore un truc bon enfant mais c’est très débile et très drôle à regarder.

Avec l'ineffable Alton Brown :)

Présenté par l’ineffable Alton Brown 🙂

– Bien sûr, je suis aussi tombé sur quelques dessins animés ! J’ai vu des trucs sur Cartoon Network comme Teen Titans Go ! (un truc sous amphétamines sur les jeunes super-héros, sympa sans plus) ou Ninjago (malheureusement des épisodes que j’avais déjà vus). Mais surtout j’ai pu voir Dino Train ou encore le Village de Dany sur des chaînes plus généralistes.

Teen Titans

Et dire que c’est ça qui a remplacé le fabuleux Young Justice ! J’en pleure encore de rage !

Et à ma grande joie, je me suis rendu compte que je n’ai pas trop raconté de bêtises dans mes articles : les épisodes passent par 2 et durent en effet au total quasiment 30 minutes avec des petits reportages au lieu des épisodes simples 10 minutes chez nous. Bon c’est peut-être un détail pour vous, mais j’étais content de constater que mes infos étaient exactes. Si l’anglais n’a pas trop dérangé a priori mes gamins, ils n’ont pas demandé à voir la suite comme à la maison.

– En effet, Fiston était beaucoup plus intéressé par les nombreux DVD qu’avaient nos hôtes pour leurs petits-enfants. Nous avons ainsi pu rattraper nos lacunes sur certains longs métrages d’animation comme les Cinq Légendes ou Rio 1 et 2, d’excellents films pour lesquels je dois me motiver pour écrire des articles. L’avantage des États-Unis, c’est la proximité avec le Canada : la plupart des DVD et Blu-ray ont ainsi une piste française (ou au pire des sous-titres en français). Certes, il s’agit de doublages canadiens et on perd les voix de nos people qui jouent les doubleurs. Mais ils sont souvent très bons et suffisent largement pour les enfants. Je regrette juste que les doubleurs effacent leur si joli accent québécois pour un accent neutre quasi-parisien !

Durant le séjour, on a dû voir ce film 3 ou 4 fois, tellement Fiston a adoré ce film.

Durant le séjour, on a dû voir ce film 3 ou 4 fois, tellement Fiston a adoré ce film.

– Désolé encore pour cette note un peu brouillonne mais j’avais des choses à raconter sur les aspects pittoresques des émissions que j’ai regardées. Je n’insiste pas trop sur les publicités qui débarquent un peu n’importe comment et tout le temps, surtout à 2 minutes de la fin, c’est un fait connu. Voilà, j’espère en tout cas que j’ai titillé un peu votre curiosité et que ça vous a donné envie d’aller non seulement aux USA mais aussi de jeter un oeil sur les émissions dont je vous ai parlé !

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « [En vrac] Les Yeux Carrés aux USA »

  1. Moi qui rêve des states, tu me donnes encore plus envie d’y aller. Je ne sais pas si tu as jeté un œil à la chaîne FX, mais je regarde beaucoup de séries qui viennent de cette chaîne.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s