« Fort Boyard » – Mon amour de vacances

L’été est une saison très particulière à la télé : elle est souvent synonyme de rediffusions en attendant la rentrée et ses nouveaux programmes. C’est très vrai concernant les émissions pour la jeunesse, dont la grille est certes étendue mais dont le contenu est à l’inverse plus pauvre en nouveautés.

Mais l’été, c’est surtout le retour d’une émission culte chez nous, qui est devenue notre petit rayon de soleil : Fort Boyard, qui fête cette année ses 25 ans !

Logofortboyard

Un peu d’histoire pour ceux qui ont la flemme de lire la fiche Wikipédia

Le Fort Boyard (prononcez « bois-yar » ou « beau-yar ») est une fortification bâtie sur un banc de sable en pleine mer entre l’île d’Oléron et l’île d’Aix en Charente-Maritime. Dès le XVIIe siècle, l’emplacement stratégique de ce banc de sable était idéal pour défendre l’Arsenal de Rochefort, mais le projet a été jugé trop compliqué et vite abandonné.

Location_Fort_Boyard_Nasa

Ce n’est que sous Bonaparte, alors Premier Consul, que l’idée de construire une fortification à cet endroit refait surface. Les premiers travaux ont lieu de 1803 à 1809 mais sont interrompus suite à une défaite maritime contre les Anglais.

Ce n’est qu’avec un regain de tensions avec les Anglais en 1841, que Louis-Philippe fait redémarrer les travaux qui vont durer jusqu’en 1866. Mais très vite, on constate que ce fort est quasiment impraticable : il est difficile d’y aborder par marée basse ou quand la mer est agitée. Les progrès techniques qui ont allongé la portée des canons le rendent inutiles.

Un dessin

Un dessin représentant le Fort en 1855

Certes le Fort Boyard sera transformé en prison à la fin du XIXe siècle, mais l’armée s’en sépare avant la Première Guerre mondiale avant d’être presque totalement délaissé.

Il est classé aux Monuments Historiques en 1950 (ce qui est plutôt une contrainte, car il faut l’autorisation de l’État pour une quelconque modification !). Vendu aux enchères pour 28 000 francs dans les années 60 à un dentiste belge, il reste cependant à l’abandon, son acquéreur n’ayant pas les moyens de le rénover ni même de l’entretenir.

Ce dernier finira par le revendre 1,5 millions de francs à la société de production de Jacques Antoine. Celui-ci le revend aussitôt au Conseil régional de Charente Maritime pour un franc symbolique, qui en échange effectue les travaux de rénovation et cède les droits d’exploitation à la société de Jacques Antoine (qui a produit en plus de Fort Boyard l’Académie des Neuf, Tournez Manège ou encore la Chasse au trésor, des émissions cultes des années 1980, que les plus jeunes ne doivent pas connaître).

Depuis la fin des années 1980 à nos jours, le Fort Boyard continue à être rénové et réhabilité notamment pour accueillir l’émission dont je vais vous parler.

FortBoyard1

A noter qu’il n’est pas possible au commun des mortels de visiter actuellement le Fort Boyard. Donc méfiance si des agences de voyage vous proposent une visite en bateau ou hélicoptère, il s’agit très certainement d’un petit tour aux abords du Fort. Il est cependant ouvert très exceptionnellement et en général à l’issu de concours organisé par la région ou l’émission.

25 ans d’une émission insubmersible

Fort Boyard est une émission de France 2 (mais rediffusé de temps en temps sur Gulli) produite par Adventure Line Production (Koh-Lanta, la Chasse aux Trésors mais aussi Popstar et les Mini-Keums !!) qui compte plus de 280 émissions depuis ses débuts en 1990.

S’il y a bien eu un épisode de la Chasse aux Trésors avec Philippe de Dieuleveult, la vraie carrière télévisuelle du Fort Boyard commence en le 7 juillet 1990 sur Antenne 2, dans un jeu d’aventure intitulé Les Clés du Fort Boyard, créé par Jacques Antoine, Jean-Pierre Mitrecey et Pierre Launay. Il est présenté alors par Patrice Laffont et une certaine Marie Talon. Cette première saison compte 9 émissions de 50 minutes. Les candidats devaient récupérer d’une à 18 clés pour ouvrir des coffres situés dans un passage englouti et remonter le trésor avant les 2 minutes imparties. Et si l’un des membres de l’équipe (des anonymes) accepte de sauter à l’élastique, elle reçoit un bonus de 35 000 francs. On est alors bien loin des règles actuelles.

En effet au fil des années, à mesure que la durée de l’émission s’allonge (en 2014, elle dure au total 110 minutes), les règles changent et les candidats anonymes sont remplacés par des « personnalités » (notez les parenthèses) qui jouent pour des associations.

Grosso modo, il y a 4 temps forts : la chasse aux 7 clés pour ouvrir la salle au trésor, les aventures pour avoir des indices pour trouver le mot-code, le passage pour gagner du temps au Conseil et la salle au trésor. S’il y a des variantes d’une année à l’autre, la structure reste celle que j’ai énoncée. Selon les saisons, les candidats avaient une épreuve pour ouvrir la grille ou gagner la carte du fort. Il leur est également arrivé de passer la nuit au fort (avec des images de nuit assez fabuleuses) ou encore des épreuves supplémentaires pour doubler leur gain ou gagner un coffret supplémentaire. Tout ceci apporte une certaine variété d’une année à l’autre sans qu’on ait l’impression de voir la même émission.

Le millésime 2010 (les 20 ans de l’émission) est une exception très particulière qui voyait s’affronter 2 équipes d’anonymes durant la première partie de l’émission et l’équipe gagnante affronte l’équipe des champions sortants. Une formule qui est reprise dans les versions étrangères mais que personnellement j’aime moins : je préfère l’idée qu’il faut affronter le Fort et non d’autres candidats, même si le retour des candidats anonymes était rafraîchissant.

Depuis 2011, on est revenu à la formule de base et avec des règles plus épurées avec un peu moins de fioritures.

J’ai peut-être des souvenirs idéalisés mais j’ai l’impression que depuis quelques années, les épreuves sont nettement plus difficiles : alors que les équipes qui repartaient bredouilles étaient plutôt rares il y a 10 ans, les échecs sont depuis assez fréquents.

Les présentateurs

L’histoire de Fort Boyard, c’est aussi l’histoire de ses animateurs qui ont su marquer durablement cette émission.

– Ainsi Patrice Laffont a-t-il marqué les années 1990 à la présentation du Fort Boyard de 1990 à 1999.

patricelaffont

Il était alors le Maître du Fort, qui annonce l’épreuve à venir et éventuellement désigne le candidat qui doit y aller. Mais entre nous, sa principale tâche est de retourner la fameuse clepsydre.

"C'est bon, tu as le temps Maurice !"

« C’est bon, tu as le temps Maurice ! »

Patrice Laffont avait un rôle assez ambivalent encourageant les candidats mais une fois au Conseil, faisait tout pour qu’ils gagnent le moins de temps possible.

Il était accompagné au début sur les 9 premières émissions par Marie Talon (qui est retourné à l’anonymat le plus total) et par Sophie Davant de 1990 à 1991. On s’en souvient surtout à cause du sketch des Inconnus.

Sérieusement, c'est le seul souvenir que j'ai de Sophie Davant à Fort Boyard

Sérieusement, c’est le seul souvenir que j’ai de Sophie Davant à Fort Boyard  Fort Boyaux !

Elle est remplacée en 1992 par Valérie Pascal, ex-Miss France dont le seul fait d’arme notable est la présentation quasi non-stop du téléachat M6 Boutique depuis 1988. Enfin il y a eu l’ineffable Cendrine Dominguez (de 1993 à 2002) dont la particularité était d’expliquer les règles seulement quand le candidat n’avait plus assez de temps et devait sortir de la salle.

Patrice Laffont et Cendrine Dominguez ont présenté ensemble 84 émissions.

Patrice Laffont et Cendrine Dominguez ont présenté ensemble 84 émissions.

– Le début des années 2000 a été marqué par le très cabotin (à la limite de l’hystérie) Jean-Pierre Castaldi dont chaque pas manquait de le faire mourir d’une attaque cardiaque. Il a officié comme Maître du Fort durant 3 saisons de 2000 à 2002. Il était accompagné par Cendrine Dominguez, qui à la manière Rose Tyler et de Clara Oswald a accompagné deux Docteurs Maîtres du Fort successifs.

Pas grand chose à signaler à propos de Jean-Pierre Castaldi sinon qu’il devenait de plus en plus insupportable au fil des émissions. Si le Maître du Fort Laffont était ambivalent, le Maître du Fort Castaldi était complètement bipolaire hurlant contre les Maîtres du Temps quand ils échouaient contre les candidats tout en étant affable et avenant avec ces derniers quelques minutes plus tôt.

castaldi

– Tout biceps dehors, Olivier Minne (qui a dû 20 kg de muscles entre ses apparitions dans Pyramide et ses débuts à Fort Boyard) a apporté un peu de fraîcheur à l’émission en lui donnant un côté plus jeune et plus dynamique à partir de 2003. Contrairement à ses prédécesseurs, il ne commence pas comme Maître du Fort mais plus comme un hôte. Il était accompagné de 2003 à 2005 par Sarah Lelouch dont le décolleté était de plus en plus profond au fil des émissions. J’aimais d’ailleurs beaucoup cette dernière dans sa manière parfois assez sèche de bâcher les candidats dissipés (et aussi parce qu’elle est très jolie, oui je suis quelqu’un de très futile).

On dirait

Sarah Lelouch et Olivier Minne formaient un duo que je trouvais très sexy !

Anne-Gaëlle Riccio remplace Sarah Lelouch de 2006 (année où Olivier Minne endosse le rôle du Maître du Fort) à 2009. Elle a un rôle que je trouve bien plus actif que ces précédentes collègues, n’hésitant pas à expliquer aux candidats les règles et les subtilités avant l’épreuve, une sorte de première en 17 ans ! C’est aussi la seule animatrice à avoir été candidate avant de la présenter.

Le cycle avec Anne-Gaëlle Riccio est nettement plus sage et moins érotisant (Olivier Minne ayant notamment rangé son débardeur)

Le cycle avec Anne-Gaëlle Riccio est nettement plus sage et moins érotisant (Olivier Minne ayant notamment rangé son débardeur)

Depuis 2010, Olivier Minne présente seul l’émission et rend la responsabilité du Maître du Fort au seul qui vraiment légitime : le Père Fouras. Olivier Minne en plus de la présentation est aussi le narrateur de l’émission. Il a deux particularités : si Patrice Laffont est encore celui qui a présenté le plus d’émissions, Olivier Minne est l’animateur qui a le record de longévité avec 12 ans d’émission. Mais surtout c’est lui qui est à l’origine de la devise non-officielle de l’émission (inspirée des Jeux Olympiques) « Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ! » qu’il hurle face à la caméra à chaque fin d’émission.

olivier

Il est mon présentateur préféré pour son côté sympathique et plus naturel que ses prédécesseurs même si depuis 2-3 ans il tend à se répéter un peu dans ses gags et ses mimiques.

Les épreuves cultes

Jusqu’à l’édition de 2013, on pouvait distinguer les épreuves et les aventures. Les premières insistaient davantage sur la force, l’agilité et l’astuce des candidats tandis que les aventures étaient plus spectaculaires et obligeaient les candidats à se dépasser et affronter leurs peurs. Cette distinction s’est estompée depuis l’année dernière, les épreuves qui étaient jusqu’alors parmi les aventures peuvent désormais être jouées en première partie d’émission et inversement.

Parmi les épreuves cultes qui ont traversé les époques, je citerais en vrac Excalibur (arracher d’un socle une épée de 25kg puis s’en servir pour couper une grosse corde -ou un bloc de glace- qui retient une clé), la Salle des Tortures (une sorte de parcours du combattant mais suspendu au plafond), le Manolier (autre engin de mort qui consiste à avancer le long d’un rail à l’aide d’un pédalier accroché au plafond à l’aide de ses bras), les Jarres (une clé planquée dans des jarres dans lesquelles il y a toutes sortes de trucs bizarres et peu ragoûtants), les Cotons-Tiges (une sorte de joute sur une poutre), le Tapis Roulant alias « la Caserne » (alias « le Concours de t-shirt mouillé » où les candidats doivent décrocher des sauts d’eau au-dessus de leur tête pour remplir un réservoir tout en courant sur un tapis roulant) ou encore la fabuleuse épreuve des Cylindres, étape obligatoire pour les Miss France qui viennent participer, dont le principe est surtout de mater le décolleté des candidates.

Une photo vaut toutes les explications du monde.

Une photo vaut toutes les explications du monde.

Parmi les épreuves liées aux aventures, il y a toutes les épreuves où les candidats sont suspendus dans le vide comme le Saut extérieur (bungee jumping), la Chaise instable (pousser une chaise sur une poutre à 20 mètres du sol, puis monter dessus et sauter pour attraper un trapèze plus loin) ou encore la Catapulte.

saut

Il y a aussi toutes les épreuves aquatiques allant de la Tyrolienne (les candidats descendent dans la mer en tyrolienne et doivent nager jusqu’à une plateforme) à la Salle inondée et ses variantes, en passant par le cauchemar des claustrophobes, l’Entraînement Sous-marin (trouver une cartouche en ouvrant des valves qui remplissent d’eau une boîte où se trouve le candidat).

Eh oui ! cette boîte va se remplir d'eau très très vite !

Eh oui ! cette boîte va se remplir d’eau très très vite !

Ajoutons à cela toutes les rencontres avec les bestioles du Fort : serpents, scorpions et mygales, rats et autres insectes à l’aspect peu engageant. Évidemment on envoie le plus phobique au casse-pipe : il y a la Fosse aux serpents (trouver deux morceaux d’un code sur les serpents) ou encore le Brancard désigné par moi-même comme étant l’épreuve la plus sadique de l’émission (deux candidats, dont un est attaché sur un brancard et le second en bas dans une boite juste en dessous, sur lesquels sont jetés des scorpions et des mygales, doivent trouver deux morceaux d’un code).

Cette épreuve est bizarrement peu réussie !

Cette épreuve est bizarrement peu réussie !

En plus de tout cela, il y a les fameuses énigmes du Père Fouras : si elles étaient jusqu’alors posées dans des conditions pépères en haut de la Vigie, depuis 2011 les choses se corsent. Comme dans la Cabine abandonnée (où Père Fouras pose son énigme pendant qu’on balance des insectes sur la tronche du candidat), Gagarine (où le candidat sanglé à un siège d’entraînement pour cosmonaute lui-même attaché à un appareil gyroscopique doit répondre tout en tournoyant à 360°) ou le Plateau 215 ou le Père Fouras Show (une parodie de jeu télé où le candidat doit répondre à des questions en ayant les pieds dans des trucs comme des vers, des scorpions ou des serpents).

Eh ouais ! Comme à la Foire du Trône mais avec un vieillard qui baragouine dans le casque !

Eh ouais ! Comme à la Foire du Trône mais avec un vieillard qui baragouine dans le casque !

Enfin il y a des épreuves où les candidats sont confrontés aux personnages du Fort (sur lesquels je reviendrais) : Mister et Lady Boo dans des épreuves de force ou de lutte dans la boue. Depuis 2013, l’humoriste Willy Rovelli dans l’épreuve du Restaurant Chez Willy fait goûter aux candidats les spécialités exotiques assez particulières à la manière d’un Koh-Lanta (makis aux yeux de poisson, scorpions frits ou cervelle de porc bouilli). Et cette année, on voit l’arrivée du prestidigitateur Vincent C. pour l’épreuve de la Magic Academy où le candidat doit trouver le truc utilisé par le magicien pour faire un tour qu’il a fait parmi 4 propositions.

"Et bon appétit, bien sûr !"

« Et bon appétit, bien sûr ! »

Les personnages du Fort Boyard

  • Le père Fouras
C'est Yann Le Gac (producteur entre autre de Koh-Lanta) qui incarne le Père Fouras depuis 1991.

C’est Yann Le Gac (producteur entre autre de Koh-Lanta) qui incarne le Père Fouras depuis 1991.

Personnage emblématique de l’émission, le Père Fourras a longtemps été cantonné à sa Vigie où il posait des énigmes avant d’y descendre depuis 2011. On est passé alors du papy gâteau à un vieillard acariâtre qui en a assez de voir les candidats piller son trésor.

A noter qu’il est vachement plus 2.0 que ma femme et certains de mes amis, car il a un compte twitter où il est très actif !

  • Passe-Partout
Alias André Bouchet, il a des velléités musicales mais n'a pour l'instant pas rencontré le succès espéré.

Alias André Bouchet, il a eu des velléités musicales mais n’a pour l’instant pas rencontré le succès espéré.

Passe-Partout est le nain le plus connu de la télévision française. Il est présent depuis le début en 1990. Il sert de guide muet aux candidats mais surtout il compte les clés acquises par l’équipe. A ce propos, j’aime à le répéter mais c’est un peu grâce à lui que Fiston a su compter jusqu’à 7 sur ses doigts ! Merci Passe-Partout !

"Combien, Passe-Partout ?"

« Combien de clés, Passe-Partout ? »

Il a aussi pour rôle de replacer les candidats bien en face des caméras, quitte à les pousser et les bousculer un peu.

Malheureusement cette année, il arbore une coupe mulet qui n’est pas du tout à son avantage qui le fait plus ressembler à un joueur de foot est-allemand des années 80 qu’à Tyrion Lannister.

  • Passe-Muraille
Alias Anthony Laborde, il a aussi un compte twitter !

Alias Anthony Laborde, il a aussi un compte twitter !

Passe-Muraille a vu son rôle et son importance s’étoffer au fil des années : il accompagnait surtout les candidats qui devaient se préparer et avait eu son heure de gloire l’année où il y avait le chemin de fer pour indiquer la progression de l’équipe.

Depuis 2011, il sert de messager entre le Père Fouras et Olivier Minne indiquant la prochaine épreuve. Mais il est plus actif dans l’émission que l’autre Passe : s’il accompagne toujours les candidats qui doivent se préparer, il est présent dans certaines épreuves comme le Studio 215 ou la Magic Academy. Il est aussi celui qui va cacher les clés ou les indices dans des épreuves comme les Jarres ou la Maison hantée. Il participe aux gags entre deux épreuves faisant preuve de pas mal d’humour. C’est un personnage que j’aime beaucoup.

Rigolez pas ! Sa copine est splendide !

Beau gosse, hein ? Rigolez pas ! Sa copine est splendide !

  • Mister & Lady Boo
lady-boo286x380

Alias Mayanne Etchécopar, vendeuse dans le civil.

mrboo286x380

Alias Cyril André, repéré dans Tellement Vrai sur NRJ12, comme quoi ça mène à tout ! Il est aussi sur twitter !

Si Lady Boo est surtout là pour affronter les candidates aux Cotons-Tiges et à la Lutte dans la boue, Mister Boo a depuis cette année le rôle de geôlier en plus de son rôle d’Homme Fort.

La nouvelle épreuve de la Double Lutte les réunit contre deux candidats.

Ca devrait se passer de commentaire, je pense !

Ça devrait se passer de commentaire, je pense !

(Petite parenthèse, je trouve Lady Boo absolument fantastique ! Mais ça doit venir du masque de catcheur, je pense !)

interview-2012-lady-boo-mayanne-etchecopar-2

Juste pour le plaisir ❤

  • Le chef Willy
Willy Rovelli est présent depuis 2013

Willy Rovelli est présent depuis 2013

Je l’ai déjà évoqué rapidement mais j’aime bien ce nouveau personnage. Willy Rovelli a apporté pas mal de nouveautés et de fraîcheur à l’émission avec son épreuve très particulière. Son côté foufou et sautillant, loin d’être agaçant, est plutôt marrant.

Surtout j’ai adoré lors d’une émission d’annoncer une candidate qui s’est sacrifié pour finir l’assiette de son camarade en plus du sien « C’est perdu, vous n’aviez pas le droit. Mais je vous ai laissé faire par sadisme ! » ❤

  • Vincent C
Vincent Côté-Morency est un magicien et humoriste québécois

Vincent Côté-Morency est un magicien et humoriste québécois

Nouveau venu cette année, Vincent C s’est installé à la Vigie dans une épreuve très inspirée d’Harry Potter. La Magic Academy est une épreuve vraiment sympa et drôle, due à sa personnalité de petit branleur mais aussi grâce aux apparitions surprises de Passe-Muraille, excellent en assistant.

  • Blanche
La troisième Blanche est actuellement interprétée par Miss France 2012 Delphine Wespiser

La troisième Blanche est actuellement interprétée par Miss France 2012 Delphine Wespiser.

Ah Blanche ! Personnage apparu en 2011, Blanche a été incarnée par 3 comédiennes successives, mais la plus belle reste Delphine Wespiser et ses jambes interminables, dont le jeu et l’interprétation s’améliorent d’émission en émission.

C’est la Juge qui permet de récupérer les clés manquantes et de libérer les prisonniers.

Pour le plaisir !

Elle a aussi un twitter assez prolifique !

  • Les Maîtres du Temps

maitredestenebres

Les masques et les costumes amples font qu’on ne reconnait pas les Maîtres du temps (un temps appelés Maîtres des Ténèbres), que les candidats doivent affronter lors du Conseil pour gagner du temps supplémentaire. Ils sont devenus au fil des années de plus en plus impitoyables et ne laissent désormais plus aucune chance aux candidats.

  • Félindra
De son vrai nom Monique Angeon

De son vrai nom Monique Angeon, elle a officié au Fort depuis 1991 (sauf en 1998 et 2006).

Dompteuse de tigres et gardienne de la Salle aux Trésors, Félindra valide le mot-code au signal du présentateur, le fameux « Félindra, tête de tigre ! ». C’est aussi elle qui donne le lot de consolation, la bourse de 3000€, aux candidats qui ont échoué au pied de la fontaine à boyards.

Depuis cette année, avec le départ de la Boule, Félindra sonne le gong d’un coup de fouet bien placé (même si je soupçonne la production d’ajouter le bruit du gong en post-prod).

L’édition 2014 et ses spécificités

L’édition de 2014 est quasiment la même que celle de 2013 qui est la continuation de la celle de 2011 qui après la saison très spéciale de 2010 offrait un retour aux sources.

Une émission classique se compose en 6 étapes :

– Les candidats doivent récupérer 7 clés en 50 minutes lors d’épreuves qui durent le temps d’une clepsydre (environ 3 minutes). Si les candidats ne sortent pas de la salle à temps, ils sont faits prisonniers et emmenés aux cachots par Mister Boo jusqu’à la fin des épreuves où ils auront une chance de sortir. Contrairement aux années précédentes, les épreuves ne se déroulent pas uniquement dans les cellules, mais aussi à l’extérieur.

Comme une porte de prison, eh ouais !

Comme une porte de prison, eh ouais !

De même, il n’y a plus de confrontation directe avec le Père Fouras qui n’apparaît que par écran interposé. Enfin il semble que l’édition 2014 ait limité les cellules interactives, des épreuves assez cheap qui rappellent plus le vieux jeu des années 1990 qu’étaient les Chevaliers du Labyrinthe que les jeux vidéos modernes.

Les épreuves de la Cellule interactive avec Luciole, personnage sans grand intérêt.

Les épreuves de la Cellule interactive avec Luciole, personnage sans grand intérêt.

 La salle du jugement avec la sublime Blanche permet de récupérer les clés manquantes. Mais surtout de libérer les prisonniers si ces derniers réussissent leur épreuve (agilité ou chance).

Si ça ne tenait qu'à moi, je mettrais des photos de Blanche et de Lady Boo partout dans cet article !

Si ça ne tenait qu’à moi, je mettrais des photos de Blanche et de Lady Boo partout dans cet article !

– La deuxième partie de l’émission commence avec les aventures pour récupérer des indices enfermés dans des cartouches qui ne sont ouverts qu’à la fin. Contrairement aux épreuves, il n’y a pas de prisonnier. Cette phase dure environ 30 minutes.

Comme cette nouvelle épreuve où il faut faire du vélo sur une poutrelle à 20 mètres du sol

Comme cette nouvelle épreuve où il faut faire du vélo sur une poutrelle à 20 mètres du sol

– Vient ensuite le Conseil pendant lequel les candidats affrontent les Maîtres du temps menés par le Père Fouras lors de 3 épreuves pour gagner du temps dans la salle aux trésors.

Parfois, je me dis qu'ils en font un peu trop. Parfois seulement !

Parfois, je me dis qu’ils en font un peu trop. Parfois seulement !

Si des candidats sont toujours prisonniers, l’équipe a la possibilité de les libérer en échange de 15 secondes à décompter de leur total. Chaque épreuve permet de gagner de 10 à 30 secondes mais chaque échec en fait perdre autant. Le total de départ est de 3 minutes, ce qui fait que les candidats peuvent gagner jusqu’à 4min30 ou descendre à moins d’1m30 s’il a fallu libérer des candidats et que tous les épreuves ont été perdues.

fort-boyard-conseil-13

Le conseil où les candidats font enfin face au Père Fouras

– Enfin la dernière partie de l’émission : la Salle aux trésors qui se trouve dans une cour gardée par des tigres. Avec le temps amassé au Conseil, les candidats doivent trouver le bon mot-code à partir des indices qu’ils ont récupérés (avec éventuellement des sacrifices pour avoir des indices supplémentaires). Pendant ce temps, les tigres sont entrés dans leurs cages et la grille de la salle s’ouvre. Les candidats doivent ensuite composer le mot-code sur une sorte de damier géant et au signal mythique de « Félindra tête de tigre ! », le mot-code est validé et s’il est exact les boyards (des pièces d’or) tombent dans une sorte de cage. Les candidats doivent alors en ramasser le maximum et les porter au chaudron et les pièces seront ensuite pesées pour déterminer la somme empochée. A environ 30 secondes de la fin, la grille se referme et les joueurs doivent sortir au plus vite car si l’un des participants se retrouvait enfermé, la somme amassée est alors perdue, mais à ma connaissance ce n’est encore jamais arrivé.

Vient ensuite la pesée des boyards et l’annonce de la somme gagnée.

fort-boyard-2013-regles-06

Il est arrivé que le mot-code n’ait pas été trouvé ou qu’il y ait eu une erreur ou comme la semaine dernière où le mot-code a été mal orthographié (une première !), l’équipe repart tout de même 3000 €.

 Avis

Comme vous avez dû le comprendre après ce très très long article, je suis un très grand fan de Fort Boyard mais je suis loin d’être le seul, compte tenu du nombre incroyable de sites de fans (parmi lesquels il y a les excellents http://www.fan-fortboyard.fr/, http://www.fort-boyard.fr/ ou encore http://www.fortboyard.net/ dont j’ai piqué les images pour illustrer mon article).

C’est devenu pour ma femme et moi notre petit rituel estival : se poser tous les samedis soirs devant Fort Boyard et enregistrer les émissions qu’on va rater. Et malgré sa durée et ses horaires de diffusion, c’est l’une des rares émissions que je laisse Fiston regarder jusqu’au bout avec nous.

Certes, on pourra dire que c’est toujours pareil, mais quand on est fans, on sait qu’il y a des nouveautés tous les ans. C’est une émission qui a su s’adapter et évoluer en 25 ans. Il y a bien eu quelques ratés (Jean-Pierre Castaldi, le générique rap ou encore les cellules interactives très cheap) mais j’aime cette émission.

Il y aurait beaucoup à dire encore sur les versions étrangères de Fort Boyard (dont une version américano-britannique avec des ados très pêchue), mais mon article est déjà bien long. Mais elles prouvent le succès de cette émission et l’attrait quasi-magnétique de ce lieu extraordinaire que j’adorerais visiter ! Si jamais la production de cette émission me lit, je suis prêt à venir visiter Fort Boyard !

Advertisements

10 réflexions au sujet de « « Fort Boyard » – Mon amour de vacances »

  1. Ha, enfin une émission que je connais !!! Merci de me laisser ramener ma science.

    Y peuvent plus perdre maintenant dans la salle du trésor (ils ont même triché pendant la première émission de cette année pour éviter que ça se produise). Par contre c’était arrivé dans la toute première saison (oui celle avec Nathalie Talon) qu’un couillon reste prisonnier. Il a du repartir à la nage (sic) mais ses petits camarades ont pu garder les sous qu’eux avaient amassés.

    Et le gong c’est pas un vrai gong, c’est un pauvre truc en plâtre, même du temps de Passe-Partout c’était déjà un son ajouté en post-prod.

    • Merci pour tes précisions, Fabien ! Maintenant que tu le dis, le coup du mec enfermé dans la salle aux trésors me dit quelque chose. Pour le gong, je m’en doutais un peu, mais voir Félindra le sonner d’un coup de fouet, avoue que c’est vachement classe !

  2. Enter le fan-service de Blanche et Lady Boo et la sexualité trouble d’Olivie Minne, il ne manque plus que les fan fictions boys’ love et yuri…!
    Très bel article qui m’a donné envie de re regarder l’émission d’ailleurs (dans ma prime jeunesse, j’avais croisé Passe-partout à la gare RER!).

  3. Ping : Rentrée 2014 avec le sourire et les yeux carrés ! | Tu auras les yeux carrés

  4. Ping : « LoliRock  – Magical Girls à la française | «Tu auras les yeux carrés

  5. Au début, je regardais Fort Boyard pour le concept de l’émission (et je me souviens de l’émission où un candidat reste enfermé dans la salle du coffre… c’est d’ailleurs sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=QDWrdWLnGgs)
    Les épreuves sont sympa, les personnages du fort aussi (même si je sais que je serais totalement INCAPABLE de subir l’épreuve de Willy ROVELLI 😀 ça doit être la seule épreuve « infaisable » pour moi, avec celle de la « tête chercheuse »)…

    Mais je dois avouer que maintenant… même si je prends toujours du plaisir à regarder les candidats faire les épreuves, mon regard durant l’émission se porte sur…. OLIVIER MINNE ^^’ (oui, j’avoue, je fantasme sur lui 😛 et alors :D)! C’est devenu ma motivation principale pour regarder Fort Boyard ^_^

    Quant aux fanfics yaoi/yuri sur Fort Boyard… ça m’étonnerait que ça n’existe pas ! On fait de tout, de nos jours, dans ce domaine…

    (Par contre, j’avais même pas remarqué que c’était Felindra qui annonçait le début des épreuves avec le gong…)

    • Et encore Olivier Minne est moins sexy qu’au début où il était en débardeur + gros muscles saillants 😀

      Pour Félindra, c’est seulement dans la dernière saison pendant laquelle la Boule (R.I.P) n’était plus là.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s