[Petit test] « Chromecast » – Pour avoir les yeux connectés

Contrairement aux enfants, j’aime varier les plaisirs. Je vais vous faire aujourd’hui un retour d’expérience sur mon dernier achat compulsif, qui a tout de même un rapport avec le thème du blog.

De l’avis général, je suis classé dans la catégorie « geek », tout ça parce que j’aime les jeux vidéo, lire des comics et des manga ou dire des âneries sur les réseaux sociaux ou que je m’intéresse à tous ces machins technologiques. Mais la vérité c’est que je ne le suis pas autant que j’aimerais, faute de temps (l’air de rien, les gamins, ça bouffe aussi de l’énergie) et de moyen : on ne télécharge pas parce qu’on n’a pas le temps de regarder. Ça fait longtemps qu’on a décroché les séries tv à la mode (je n’ai jamais vu un seul épisode de Breaking Bad, de Game of Thrones ou de the Walking Dead). On n’a plus d’ordinateur à la maison depuis que mon PC portable est mort de sa belle mort et on navigue sur le web à l’aide des smartphones et de la tablette. Bref, je le reconnais volontiers : je suis un geek raté !

Pourtant il y a des contenus et des vidéos sur le web qui peuvent être intéressants pour nous, les adultes mais aussi pour les enfants. Il y a notamment sur Youtube de nombreuses vidéos de trains à vapeur ou de camions poubelles mais aussi des chaînes où on retrouve des petits dessins animés vraiment excellents : par exemples, Simon’s Cat, Disney Shorts (où on peut voir entre autres choses, les nouveaux dessins animés mettant en scène Mickey et sa bande), ou encore Disney Junior FR (où on peut retrouver les Cars Toons, des courts-métrages avec Martin des films Cars), pour les contenus les plus légaux. On trouve en effet des films en entier sur Youtube dont la légalité est quelque peu douteuse, mais dont le visionnage est tout de même plus agréable sur un écran de télé que sur la tablette.

N’ayant qu’une vieille Freebox v5, pas du tout révolutionnaire, et aucune de ces nouvelles télés connectées, j’ai tout de suite été intéressé par le Chromecast dès qu’il a été annoncé l’année dernière aux États-Unis. Je l’ai acheté il y a deux semaines, peu après sa commercialisation en France.

La bête !

Le Chromecast

 Présentation de la bête

Le Chromecast est un appareil développé et commercialisé par Google qui se branche sur le port HDMI d’un écran (oubliez si vous avez une télé à tube cathodique) qui permet via le wifi de lire des flux multimédias diffusés par un autre appareil connecté (ordinateur, smartphone ou tablette par exemple). Il est alimenté par un port micro-usb sur une prise USB ou directement sur le secteur.

La boîte est assez sobre.

Traduction pour les moins technophiles d’entre vous : on peut avoir sur la télé des contenus en ligne tels que des vidéos Youtube ou de la musique venant Google Play au moyen d’un autre appareil qui sert de télécommande via une application compatible. Par exemple, sur ma tablette ou mon smartphone Android, l’application Youtube a un bouton spécifique qui permet de diffuser une vidéo sur ma télé. Mais ça marche aussi avec les appareils sous iOS ou Windows. Initialement, Chromecast ne sert qu’à transmettre des contenus en ligne. Pour lire vos photos, vidéos ou musiques qui se trouvent dans votre tablette ou téléphone, il faudra passer par une appli tierce : sur Android, LocalCast est gratuit (avec de la pub) et marche plutôt bien. Sur un ordinateur, on peut diffuser n’importer quel contenu en faisant juste un glisser-coller dans Chrome, si on a installé le plug-in qui va bien. Mais je n’ai pas pu tester ce mode de diffusion, je me contente de rapporter ce que j’ai lu à ce sujet.

En gros, le dongle HDMI sert de relai entre la télé et un appareil connecté qui, dans le cas d’un contenu en ligne, se contente d’indiquer au Chromecast ce qu’il doit lire sur la télé. Ce n’est pas le smartphone ou la tablette qui transmettent le flux, ils servent uniquement à télécommander la bestiole. Pas de risque pour la batterie de votre Samsung Galaxy S 3, qu’on peut éteindre ou sur lequel on peut continuer sa partie de 2048 sans risquer d’interrompre la diffusion.

Avis

Certes ce principe existe déjà : certaines box de fournisseurs d’accès internet peuvent faire plus ou moins la même chose, pour peu qu’on mette la main dans le cambouis. Sans oublier l’Apple TV avec en plus un accès à l’ensemble du iTunes Store et un disque dur pour y stocker des trucs ou encore Amazon qui a annoncé son propre système, la Fire TV au début du mois d’avril. Ces machines sont en outre certainement plus performantes Bref, le Chromecast n’a rien de révolutionnaire, contrairement à ce que le service marketing de Google veut nous faire croire.

Et force est de constater que pour l’instant, il n’y a que peu de trucs intéressants dessus. Certes, il y a les services de ligne de Google (Youtube, Google Play Films, Google Play Musique). On peut trouver le Replay de France Télévisions et Dailymotion vient de s’y mettre. Mais c’est à peu près tout ce que j’ai trouvé d’intéressant. Pire, il y a une certaine réticence en France : les groupes TF1 et M6 viennent de bloquer l’accès à leurs chaînes sur l’application de SFR TV (qui était partenaire de Google à son lancement). Comme beaucoup de gens, j’espère que Netflix va bientôt débarquer pour compléter ce maigre tableau !

Mais pour l’usage qu’on en a (aller sur Youtube), cet objet nous suffit largement. Mais surtout il a deux arguments en sa faveur : sa simplicité d’utilisation et son prix. Le Chromecast ne coûte en effet que 35€. Ce qui est, pour le moment, la solution la moins onéreuse pour ajouter internet à son téléviseur.

Le Chromecast est facile à installer (on le branche sur un port HDMI libre et le secteur) et à configurer (à partir d’une application à télécharger, on configure le wifi,on synchronise et hop c’est parti !). Ça n’a ensuite rien de sorcier et pour avoir déjà testé la Freebox Revolution, je vous assure que se servir de son smartphone pour naviguer est bien plus facile et agréable que de le faire avec une télécommande classique.

Malheureusement, notre télé n'a que 2 ports HDMI, ce qui nous oblige à jongler entre lecteur blu-ray et la clé Chromecast.

Malheureusement, notre télé n’a que 2 ports HDMI, ce qui nous oblige à jongler entre lecteur blu-ray et la clé Chromecast.

Pour l’avoir testé depuis 2 semaines, je dois dire que ça marche plutôt bien. Bien mieux que je ne l’aurais cru. Je n’ai pas eu de problème de latence ou de ralentissement : sur Youtube, ça marche nickel-chrome aussi bien sur des vidéos longues comme des films entiers d’un dessin animé avec une bestiole jaune qui fait « pika-pika » que sur les nouveaux dessins animés de Mickey de 3 min.Sur Dailymotion, la vidéo met plus de temps à charger, mais rien de bien méchant. Google Play Films a l’air de bien tourné également : j’ai essayé sur 10 minutes de Transformers 3 qui était offert avec ma tablette et aucun problème à signaler. LocalCast qui permet de diffuser les contenus de la tablette sur la télé marche également très bien.

Je n’ai pour l’instant rien à reprocher au Chromecast et je suis assez satisfait de mon achat. C’est loin d’être indispensable mais ça dépanne bien et ça apporte un confort non-négligeable. Les enfants ne sont plus collés littéralement à leur tablette. Parmi les autres trucs positifs que j’y ai trouvés, c’est que ça permet aux parents de reprendre le contrôle sur le temps passé dessus. J’espère juste qu’il y aura plus d’applications et plus de contenus à venir.

Je suis par désolé pour cet article un peu long, mais j’espère qu’il vous a tout de même intéressé. Si vous avez aimé, surtout n’oubliez pas de voter pour ce blog !

 

 

Advertisements

5 réflexions au sujet de « [Petit test] « Chromecast » – Pour avoir les yeux connectés »

  1. En tant que geek raté par manque de temps sans ordinateur portable depuis que j’ai changé de taf (mais j’attends mon nouveau avec le nouveau taf avec impatience), je comprends tout à fait ton dilemme (je préfère pas imaginer quand j’aurai des enfants), même si je suis plus un otaku raté qu’un geek raté.
    En tout cas, 35€, c’est une affaire! Dans le genre fausse bonne idée, tu as plein d’applications inutiles sur PS3 (dont Youtube, Mubi, vidzone, etc.)!

  2. Déjà que t’étais un mauvais chinois j’apprends que t’es un mauvais geek ???
    Sinon j’ai la Révolution et faut que je me penche sur la connexion avec Samy. L’avantage d’avoir un mec ultra geek c’est qu’il va tout bien m’expliquer !

  3. Ping : [Petit test] "Netflix" – Avoir les yeux carrés à la demande ! | Tu auras les yeux carrés

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s