« Jake et les Pirates du Pays Imaginaire » ou l’art du déjà-vu

Vous est-il déjà arrivé, devant la télé, d’avoir l’impression de voir et revoir toujours la même chose ? Je ne parle pas uniquement des scénarios des séries ou des films qui se ressemblent, ni même des concepts d’émissions qui se répètent à l’infini. Mais bien de séquences entières qui reviennent inlassablement à chaque fois. Non ? Vraiment pas ? C’est sûrement parce que vous ne regardez pas assez de dessins animés en général et Jake et les Pirates du Pays Imaginaire en particulier, dont je vais vous parler aujourd’hui !

Les pirates sont à la mode ces derniers temps !

Les plus fins observateurs n’auront pas manqué de remarquer le petit « Disney » sur le logo du dessin animé !

Présentation

Jake et les Pirates du Pays imaginaire (en VO Jake and the Never Land Pirates) est un dessin animé créé en 2011 pour la chaîne Disney Junior aux Etats-Unis, par Carol et Bobs (oui Bobs, pas Bob, ni Boobs mais Bobs) Gannaway, producteurs exécutifs d’autres productions Disney comme la Maison de Mickey, la série animée de Lilo & Stitch ou encore de Timon & Pumba. En France, cette série est passée sur M6 (qui a récupéré les droits de diffusion des productions Disney au dépend de TF1) dans le Disney Kid Club
en 2012. Chaque épisode est composé de 2 histoires de 12 minutes chacune. A noter qu’à la fin d’un épisode, il y a une chanson assez rigolote chantée par deux chanteurs déguisés en pirates du Capitaine Crochet, Bones et Sharky, qui change à chaque fois (et qu’on peut trouver sur la chaîne Youtube de Disney Junior FR pour les plus pervers curieux d’entre vous).

Quand je disais qu'il fallait être pervers curieux pour cliquer sur le lien précédent !

Quand je disais qu’il fallait être pervers curieux pour cliquer sur le lien précédent !

On y suit Jake et ses copains, de gentils petits pirates, dans leurs aventures contre le Capitaine Crochet et son équipage, dans la bonne humeur et en chansons !

C’est un dessin animé interactif, un peu comme Dora l’Exploratrice (le bilinguisme en moins), la Maison de Mickey, ou dans une moindre mesure Umizoomi (qui est lui un dessin animé éducatif sur les maths dont je reparle bientôt), où les enfants sont invités à répondre aux personnages à l’écran et à répondre à des questions simples .

"Yohoho matelots ! Êtes-vous prêts à venir avec nous pour massacrer et humilier pour la 1264713ème fois le Capitaine Crochet et son équipage ?"

« Yohoho matelots ! Êtes-vous prêts à venir avec nous pour humilier pour la 1264713ème fois le Capitaine Crochet et son équipage ?… Parfait ! » Vous voyez le genre ?

Comme dit en introduction, chaque épisode est fait toujours de la même manière :

  • Générique
  • Mission du jour où les téléspectateurs sont invités à donner le mot de passe des pirates. Attention, ça commence par « Yo » et se termine par « Hoho ! » et pas « Wesh gros bien ! » pour les deux rigolos au fond de la classe ! (Et j’ai comme un doute sur l’inviolabilité de ce mot de passe, soit dit entre nous)
  • On apprend que chaque héros a son petit objet fétiche dont il se servira dans l’épisode : le sabre, la carte et la poussière de fée (mais uniquement pour les urgences).
  • La sempiternelle motivation song qu’on retrouve dans chaque épisode et qu’on retient très vite et très longtemps :

« Yo-ho, matelot en avant ! (Ding ! Ding !)

Vers l’aventure et le trésor, droit devant ! (C’est parti !)

Oh hisse ! Toujours en équipe, on triomphera,

Jake et les Pirates du Pays Imaginaire et moi ! »

  • Les héros passent les épreuves où Crochet et ses pirates se viandent lamentablement. Ils ramassent aux passages des pièces d’or. La dernière épreuve nécessite la poussière de fée.
  • Victoire ! Les héros vont dans leur base secrète pour ranger les pièces en or qu’ils ont accumulées et les enfants sont invités à les compter après la chanson :

« Eh oh, bravo matelot !

Chacun a bien fait ce qu’il faut

Eh oh, aide-nous encore

A compter nos pièces en or »

  • Petite séquence sur le Capitaine Crochet et…
  • Fin !
  • S’il s’agit de la deuxième histoire, il y a la petite chanson chantée par les deux gugusses dont j’ai parlé plus haut.

Donc sur une histoire de 12 minutes, on a 2 à 3 séquences reprises à chaque fois à l’identique, au plan près ! Une certaine idée du recyclage, en somme !

Personnages

Jake 

Il a un vague look de Jack Sparrow, mais qui se serait bien baigné et lavé les dents 3 fois par jour.

Il a un vague look de Jack Sparrow, mais qui se serait bien baigné et lavé les dents 3 fois par jour.

Intrépide et valeureux, il a reçu de Peter Pan himself son sabre en bois qui sert à tout sauf à se battre. Car non, on ne se bagarre plus au Pays Imaginaire ! Pas plus que les pirates ne pillent ou ne tuent, aussi étonnant que ça puisse paraître dans un dessin animé Disney Junior pour les 3-6 ans ! On ne vole pas non plus, non mais !

Il est bien sûr plus malin que le Capitaine Crochet, mais c’est loin d’être un exploit, comme on le verra.

Yo ho ho ! Au lieu du supplice de la planche, j'ai inventé le supplice du toboggan géant !

« Yo ho ho ! Au lieu du supplice de la planche, et si je le passer au supplice du toboggan géant ! »

Sa phrase préférée est celle des vrais pirates : « Yo-ho-ho ! En avant ! »

Izzy

En rose, évidemment !

En rose, évidemment !

Victime de ce qu’on pourrait appeler le syndrome de la Schtroumpfette, c’est la seule fille parmi les personnages principaux (il y a bien d’autres personnages féminins comme Jessica la Rouge, Marina la Sirène ou la Princesse Pirate, mais elles sont plus secondaires).

Maligne et astucieuse, elle est toujours pleine d’idées pour se sortir, elle et ses compagnons, des difficultés qu’ils rencontrent.

Elle porte autour du cou un petit sac de poussière de fée (on se demande comment elle fait le plein), donné par la fée Clochette, qui permet de voler mais « seulement en cas d’urgence » (sa phrase préférée).

Le Frisé

Petit et rond, il ressemble vaguement à Dora L'Exploratrice, mais en garçon et en roux.

Ça ne m’avait pas encore marqué jusqu’à présent, mais il ressemble à Dora L’Exploratrice, mais en garçon et en roux.

Petit, gros, trouillard et roux, le Frisé rappelle un peu Ron Weasley, le pote faire-valoir de Harry Potter. Toujours à trembler, il parvient tout de même à surmonter ses peurs pour aider ses amis.

Il a une carte du Pays Imaginaire, qui permet de se rendre vers l’objectif du jour (un trésor en général) et de voir les obstacles à éviter.

Sa phrase préférée est « Nom d’une noix de coco ! »

Skully

Non, c'est pas la petite rouquine dans X-Files, mais un perroquet !

Non, c’est pas la petite rouquine dans X-Files, mais un perroquet !

C’est la mascotte de la bande, un peu comme Scooby-Doo, mais qu’on n’aurait pas besoin de promener au petit matin.

Bucky

Je ne mentais pas pour le toboggan géant !

Je ne mentais pas pour le toboggan géant !

Cinquième membre à part entière de l’équipage, Bucky est une caravelle vivante qui bouge quand il veut et comme il veut. Expert en dérapage contrôlé et saut d’obstacle, il sortira bien souvent ses compagnons de danger.

Capitaine James Crochet

Prenez le Crochet de Peter Pan, procédez à une ablation totale du cerveau, vous obtiendrez le Capitaine Crochet idiot et inoffensif de ce dessin animé !

Prenez le Crochet de Peter Pan, procédez à une ablation totale du cerveau, vous obtiendrez le Capitaine Crochet de ce dessin animé !

Principal antagoniste de Jake et ses pirates, le capitaine du Jolly Roger est en réalité assez inoffensif avec ses trois membres d’équipage. Encore plus incompétent qu’à l’accoutumée, Crochet à vrai dire fait bien de la peine, incapable de réussir quoi que ce soit, ni même à faire 3 pas sans trébucher.

Son principal objectif est de piquer ce que Jake et ses amis cherchent, avant eux comme un sale gamin capricieux, un peu comme le caïd de la cour de récré. Malgré ça, il arrivera à Jake de lui venir en aide, notamment quand le capitaine Crochet cherche à séduire Jessica la Rouge, une pirate elle aussi.

Monsieur Mouche

Mouche et son air d'éternel satisfait.

Mouche et son air d’éternel satisfait.

Bien qu’il soit le bras « gauche » et second de Crochet, Mouche apprécie Jake et son équipage. Il n’en est pas moins fidèle à son capitaine et exécute tous ses ordres, aussi idiots soient-ils, sans broncher.

Sharky et Bones

Je suis incapable de vous dire qui est qui !

Je suis incapable de vous dire qui est qui !

Seuls membres de l’équipage du Jolly Roger. On ne peut pas dire qu’ils soient très actifs ou très zélés dans leurs rôles de pirates, préférant chanter et faire la musique. Souvent à la manière des troubadours ou d’un chœur antique, ils font avancer l’intrigue ou le racontent par leurs chansons. Je me souviens d’un épisode autour d’un jeu de piste où c’étaient eux qui par leurs chansons donnaient les indices.

A la fin de chaque épisode, leurs homologues en chair et en os chantent une petite chanson.

Peter Pan

Et oui, il vient faire quelques apparitions dans la série !

Et oui, il vient faire quelques apparitions dans la série !

Peter Pan vient rendre visite dans pas mal d’épisodes à Jake et ses amis. Il a perdu au passage tout son côté sale gamin malicieux et bagarreur. Personnage secondaire important puisqu’il est au centre de pleins d’intrigues.

Avis

Le moins qu’on puisse dire à propos de Jake et les Pirates du Pays Imaginaire, c’est que ça marche très bien auprès de mes enfants. Le côté interactif fonctionne parfaitement, Fiston donnant du « Yo-ho-ho » ou répondant « En haut ! en haut ! » à la question « Où le singe qui a lancé la noix de coco ? ».

Je reconnais également l’efficacité de ce programme : les dessins, sans être exceptionnels, sont jolis, colorés et mignons (les personnages de Peter Pan ont été arrondis, adoucis, kawaii-isés, par exemple). L’animation est assez fluide, produit d’un mélange entre animation traditionnelle et assistée par ordinateur, plutôt sympa, mais très formatée et impersonnelle, selon moi.

On notera que Peter Pan a perdu sa petite épée en revenant au Pays Imaginaire !

On notera que Peter Pan a perdu sa petite épée en revenant au Pays Imaginaire !

Les personnages sont très stéréotypés mais dans les dessins animés pour cette tranche d’âge, ils le sont tous. Pour qui a déjà vu Peter Pan, c’est un plaisir de retrouver une partie de l’univers et les personnages, bien qu’ils aient été castrés édulcorés. Les gentils sont sympas à suivre et les méchants bêtes mais rigolos. Bref c’est du classique.

Les histoires sont anecdotiques. Mais le côté interactif, bien très sommaire et limité, est assez rigolo et je pense que les enfants se prennent assez facilement au jeu. Les questions sont faciles, il faut l’avouer. Le comptage de pièces à la fin permet d’apprendre à compter au moins jusqu’à dix (et oui ! le nombre de pièces change d’une histoire à l’autre !). L’excuse éducatif est, il faut l’avouer un peu léger !

Jake et ses petits moussaillons !

L’un des points forts de ce dessin animé c’est le côté musical avec des chansons de pirates bien rock très sympa. Les gimmicks musicaux répétés jusqu’à la nausée font que les enfants les retiennent très vite. J’aime beaucoup les chansons de fin bien absurdes.

Il faut savoir que cette série a obtenu un Annie Award, l’équivalent d’un Oscar pour les œuvres d’animation. Et qu’il connait un succès monstre outre-Atlantique. Parmi les petits trucs marrants que j’ai découverts en écrivant l’article, ce sont les « célébrités » qui ont participé au doublage en VO : Tori Spelling en Princesse Pirate, Tiffany Thiesen en sorcière ou encore Sharon Osbourne (la femme d’Ozzie) en maman du capitaine Crochet, par exemple !

Ce dessin animé n’a rien d’extraordinaire ni même d’original, bien au contraire ! Mais il n’en demeure pas moins sympa à regarder pour peu qu’on supporte de voir toujours et encore la même chose épisode après épisode. Bizarrement les gamins adorent retrouver les mêmes schémas dans une série, ça leur permet d’anticiper un peu sur ce qui suit. Il y a un côté confortable et rassurant qu’offre ce dessin animé joli, propre sur lui et qui profite de l’engouement actuel mais édulcoré pour les pirates rendus inoffensifs pour les 3-6 ans. Pas indispensable mais sympa, pour résumer !

Publicités

10 réflexions au sujet de « « Jake et les Pirates du Pays Imaginaire » ou l’art du déjà-vu »

  1. Ouh là là, mais il y a plein de choses à dire là:
    – Le couple M. Mouchet & Capitaine Crochet reste-t-il crypto-gay dans la version pour les 3-6 ans? (je dis ça, mais je ne suis pas hyper convaincu à la base, ou tout du moins, pas autant qu’entre Batman et Robin, mais il paraît que si)
    – Je suis impressionné de constater qu’il y a des enfants qui interagissent avec ce type de programmes, mes neveux et nièce restent de marbre (ils sont peut-être plus timide ou bien ont déjà vu les épisodes trop de fois…), ça montre globalement que ça fonctionne (même sans l’anglais)
    – Lorsque tu dis que les enfants se sentent rassurés par un schéma scénaristique déjà connu, tu veux dire qu’en fait Disney est en train de transformer les nouvelles générations en élites conservatrices? (et si on parlait djendeur?) 🙂

    • -Rien de très croustillant entre Crochet et Mouche ici. Enfin nettement moins que dans le film en tout cas.
      -Pour l’interaction, il faut croire que mes enfants sont plus disposés et plus réceptifs que d’autres (et peut-être plus jeunes et moins timides que tes neveux et nièces ?) J’appréhende le jour où ils réagiront aux messages subliminaux cachés dans les trucs qu’ils regardent.
      -Mais les enfants sont conservateurs. Si on les laissait voter, ils éliraient Sarah Palin à coup sûr ! Plus sérieusement, ils n’aiment pas le changement et qu’on les bouscule dans leur routine.

  2. Ping : Comment avoir les yeux carrés ? Ou petit tour d’horizon des émissions pour la jeunesse à la télé. | Tu auras les yeux carrés

  3. Ping : "Umizoomi" – Les mathématiques c’est hystérique ! | Tu auras les yeux carrés

  4. Ping : "Le Village de Dany" – Un dessin animé tigrrrre-ment mignon ! | Tu auras les yeux carrés

  5. Ping : Rentrée 2014 avec le sourire et les yeux carrés ! | Tu auras les yeux carrés

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s