« Power Rangers Megaforce » – le culte du Spandex

Vous devez sûrement l’ignorer, mais parmi les programmes pour la jeunesse, il y a un doyen, un dinosaure, une licence qui aura 21 ans cette année. 21 années non-stop à abrutir divertir nos charmants bambins. Vous ne voyez pas ? Si je vous dis : spandex, monstres géants, robots colorés, arc-en-ciel courageux, combats approximatifs et jeux d’acteurs douteux, vous me dites ? Power Rangers, évidemment !

Alors que la 21ème saison débute le week-end même où cet article sera publié, je vous parlerai plus précisément de la série précédente : Power Rangers Megaforce.

Attention ! Cet article contiendra pleins de gifs animés !

Attention ! Cet article contiendra pleins de gifs animés !

Petit rappel historique

Pour les gens qui ne connaitraient pas, il s’agit d’une américanisation de séries sentai japonaises, dont les meilleurs représentants en France ont été les différentes séries de Bioman ou le gag des Inconnus. En gros, on garde des séries japonaises les scènes coûteuses, telles que les combats ou celles avec des effets spéciaux, mais on adapte le scénario (si si il y en a un) et surtout on retourne toutes les scènes où les héros sont remplacés par des acteurs occidentaux (tout en respectant les quotas ethniques) pour plaire au public américain. Le génie derrière cette idée est Haïm Saban connu en France pour être derrière la plupart des génériques de dessins animés et de séries des années 80-90.

Il y a grosso modo trois grandes périodes de la franchise Power Rangers : de 1993 à 2002, elle était produite par Saban Entertainment dont le nom doit rappeler pas mal de souvenirs pour ceux, qui comme moi, sont de la génération Récré A2 (associée à Jean Chalopin, cette boîte a produit Les Mystérieuses Cités d’Or, l’Inspecteur Gadget ou encore Ulysse 31). Puis de 2003 à 2010, elle a été la propriété de Disney (qui a acquis la licence Power Rangers en rachetant la Fox, partenaire de Saban) avant de revenir en 2010 dans le giron de Saban. Power Rangers comptera à la fin de l’année 2014, 21 saisons, soit plus de 790 épisodes.

Power Rangers Megaforce est donc la 20ème saison de la franchise, adaptée de la série japonaise Tensou Sentai Goseiger. Diffusée initialement sur Nickelodeon au Etats-Unis en février 2013, puis quelques mois plus tard sur Canal J en France, j’ai découvert cette série sur Gulli à la rentrée 2013.

Des personnages haut en couleurs (hohoho !)

Des personnages haut en couleurs (hohoho !)

« Mais c’est quoi, ce truc ? »

Parlons un peu du concept très simpliste de Power Rangers (voire des super sentai en général) : un groupe de jeunes gens (habituellement par cinq) reçoit des pouvoirs d’une force supérieure pour combattre les forces du mal. Pour ce faire, ils reçoivent chacun un costume intégral en spandex qui est différencié par une couleur : le rouge est toujours attribué au leader du groupe (souvent le beau gosse) tandis que le rose est toujours attribué à une fille (oui c’est sexiste). Les autres couleurs sont en général bleu, jaune, vert ou noir. Ils reçoivent également des armes (très souvent, l’épée pour le rouge, un truc phallique sûrement) mais également des Zords, sortes de véhicules de combat, qui peuvent s’assembler entre eux pour former le Mega-Zord, un robot géant. Il peut y avoir des variantes : Super-Mega-Zord, Ultra-Zord, Ultra-Mega-Zord, Ultra-Super-Mega-Zord (arrivera le jour où les auteurs seront à court de superlatif). Il arrive souvent qu’à cette joyeuse bande s’ajoute le Sixième Ranger, capable de leur botter tout seul l’arrière-train, les yeux bandés, une main dans le dos et à cloche-pied. Il sera souvent distant ou un antagoniste au départ avant de rallier la cause des gentils parce que « gnagna l’union fait la gnagnagna ! »

Le déroulement des principaux épisodes suit TOUJOURS et INVARIABLEMENT le même schéma : gnignigni ! les méchants ne sont pas contents et envoient le monstre du jour (toujours par un et toujours dans le patelin où vivent nos Power Rangers). Nos héros arrivent à le battre une première fois. Puis surgit l’un des chefs des méchants qui transforme la dépouille fumante du monstre en MONSTRE GEANT ! Les Power Rangers sautent dans leur Mega-Zord (ou assimilé) avant de lui mettre une raclée finale. Fin de l’épisode.

A noter la grande cohérence des décors, où on retrouve inlassablement le même terrain vague, la même usine désaffectée et la même ville miniature en carton.

Avec ça, en changeant un peu la trame de fond et les acteurs, vous avez là le résumé de l’intégralité de 20 saisons de Power Rangers.

Sans oublier le cri de guerre en VO "It's morphing time !"

Sans oublier leur fameux cri de guerre en VO « It’s morphing time ! »

Histoire

Dans Megaforce, l’histoire commence quand Gosei, un des gardiens ancestraux de la Terre, veut recruter cinq jeunes héros pour combattre des aliens malveillants et belliqueux, des insectoïdes, menés par l’Amiral Malkor. Après bien des péripéties, ils rencontreront le mystérieux Robo Chevalier, qui finira par se rallier à leur cause.

Personnages

Une équipe explosive !

Une équipe explosive ! Plus sérieusement, toute bonne transformation doit se faire sous une tonne de feux d’artifice !

  • les Héros

Ranger Rouge / Troy Burrows (Andrew Gray)

Le chef charismatique

« Troy, parce que tu t’habilles toujours en rouge et que tu fais du karaté, tu seras le Ranger Rouge »

Dans le premier épisode de la série, Troy vient d’arriver dans son nouveau lycée et se fait rapidement kidnapper recruter par Gosei, pour ses qualités morales et athlétiques (c’est un karatéka accompli, ce qui en fait le seul qui sache vraiment se battre de la bande). D’aucuns diraient que la détention est un bon moyen efficace certes original pour se faire de nouveaux copains.

Troy is not amused

« On a dit Rouge ! Pas Jaune-devantet-marron-derrière ! » Troy is not amused !

Droit, sérieux, loyal et calme, bien que solitaire il devient donc le leader charismatique des Power Rangers Megaforce, le Ranger Rouge, En tant que tel, outre la particularité de perdre aléatoirement des centimètres, il a le pouvoir du ciel et la force du Dragon représenté par son sabre. Il peut faire appel au Zord Dragon et aux Zords frères aériens. Mais surtout il a une coiffure impeccable en toutes circonstances, une belle gueule et un corps d’athlète pour attirer les mères de famille et le public gay.

Non ! je m'insurge !

« Fan service (n.m) : Procédé des médias consistant à alimenter la passion des fans et leurs fantasmes…

Ce n'est absolument pas du fan service !

… avec des contenus superflus qui leur sont spécialement destinés, généralement par le biais de situations à forte connotation érotique ou sexuelle…

Mais pas du tout !

… souvent considérées comme racoleuses ou gratuites » Pas du tout comme scène-là, par exemple.

Autre chose : il fait souvent ce rêve étrange et pénétrant où une très grosse bande de gugusses en spandex s’allient pour mener un assaut contre on-ne-sait-pas trop qui (le teaser pour la saison 21 et un épisode spécial anniversaire sur lequel je vais revenir).

"Rah ! C'est trop demander que de rêver d'autre chose que du boulot ??"

« Rah ! C’est trop demander que de rêver d’autre chose que du boulot ?? »

Ranger Jaune / Gia Moran (interprétée par Ciara Hanna)

"Parce que tu m'as l'air d'être une sacrée pisseuse, tu seras la Ranger Jaune !"

« Gia, parce que tu m’as l’air d’être une sacrée pisseuse, tu seras la Ranger Jaune ! »

Gia a ce qu’on appelle de la personnalité : douée dans un tas de domaines, elle est en plus jolie et intelligente. C’est en général elle qui prend le relais quand Troy n’est pas là pour mener ses troupes. Avec un certain succès, il l’admettre, au point que dans le fandom de Power Rangers, certains regrettent qu’elle ne soit pas en rouge.

"En avant, manants !"

« En avant, manants ! »

En tant que Ranger Jaune, elle a le pouvoir de la Terre et la force du Tigre dont elle a la Griffe du Tigre. Peut faire appel au Zord Tigre et aux Zords Frères terrestres.

Elle se fait (très lourdement) draguer tout le long de la série par le Ranger Noir et passe son temps à la rembarrer. Ce dernier, décidément peu perspicace, n’a sûrement pas remarquer la façon dont Gia regarde tendrement la Ranger Rose ou mange sa glace en sa présence (ou bien j’extrapole un peu).

Complicité féminine ?

Complicité féminine ?

Ou bien y a-t-il autre chose ?

Ou bien y a-t-il autre chose ?

On ne me la fait pas, à moi !

Je trouve cette scène vachement explicite quand même !

Ranger Bleu / Noah Carver (joué par John Mark Loudermilk)

"Tes airs de geek feront de toi la tête de Turc du lycée. Pour te venger, tu voudras devenir trader. C'est pourquoi tu auras la force du requin !"

« Noah, tes airs de geek feront de toi la tête de Turc du lycée. Pour te venger, tu voudras devenir trader et faire du pognon. C’est pourquoi tu auras la force du requin ! »

Soit disant l’intello et le geek du groupe, Noah n’aura guère l’occasion de nous le montrer. Manquant de confiance en lui, il admire énormément son pote le Ranger Noir et bien sûr Troy. Il gagne néanmoins plus d’assurance, avec plusieurs épisodes centrés sur lui, dont un où on apprend notamment qu’il a un sens de l’humour aussi pourri qu’un robot.

Un peu comme Annette dans Premiers Baisers, l'acteur est mignon en vrai !

Un peu comme Annette dans Premiers Baisers, l’acteur est plus mignon en vrai !

Il est donc le Ranger Bleu, avec le pouvoir de l’eau et la force du Requin, dont il a l’arbalète. Il a le Zord Requin et les Zords Frères Marins qui transforment le Mega-Zord en pirate !

Ranger Rose / Emma Goodall (Christina Masterson)

"Tu es jolie et gentille mais tu ne sers à rien, tu seras la Ranger Rose !"

« Euh… Emma… Tu es une fille, d’accord ? Tu es jolie et gentille mais tu ne sers à rien, n’est-ce pas ? Euh… Disons que tu seras la Ranger Rose, hein ! »

Dans la tradition des Power Rangers, la Ranger Rose est jolie et gentille. C’est le cas d’Emma qui est en plus championne de BMX (on n’en parlera jamais dans la série). Elle adore faire des photos de fleurs et se sent très concernée par l’environnement. Elle chante aussi merveilleusement bien. Bref une fille rose bonbon, ce qui tombe à pic !

L'actrice est quand même vachement jolie !

L’actrice est quand même vachement jolie !

Mais vraiment jolie, quoi !

Mais vraiment jolie, quoi ! ❤

Une dernière photo pour la route !

Une dernière photo pour la route ! Instant FAN SERVICE de l’article !!

En tant que Ranger Rose, elle a le pouvoir de l’air et la force du Phénix et une arme chelou nommée le Tir du Phénix. Elle pilote le Zord Phénix et fait appel aux Zords Frères aériens, également.

Sinon, vous ai-je dit qu’elle avait un sourire craquant ?

Je comprends que Gia craque pour elle ! (On me dit que c'est uniquement dans ma tête)

Je comprends que Gia craque pour elle ! (On me dit que c’est uniquement dans ma tête)

Avec un petit aire de Summer Glau <3

Avec un petit air de Summer Glau ❤

Ranger Noir / Jake Holling (Azim Rizk)

"Avec ta tronche et comme la fouine ne fait pas très héroïque, tu auras la force du Serpent et seras le Ranger Noir !"

« Avec ta tronche de blaireau (et parce que « blaireau », ça ne fait pas très héroïque), tu auras la force du Serpent et tu seras le Ranger Noir ! » « Ouais, super !! »

Comme il en faut toujours un, Jake est le rigolo du groupe. Enthousiaste, toujours prêt à faire la fête, Jake est également un super joueur de foot, enfin on le suppose, parce que pour les talents de ses petits copains, on n’en parlera jamais plus dans le reste de la série. Il passera toute la série mis en quarantaine dans le friendzone par Gia.

Le Ranger Noir a le pouvoir de la Terre et la force et la furtivité et la vivacité du Serpent, c’est pourquoi son arme est une grosse hache bien lourde à manier. Merci Gosei pour cette logique ! Il pilote le Zord Serpent et peut appeler les Zords Frères Terrestres.

Robo Chevalier

Le fameux Sixième Ranger de la série, également la classe incarnée

Le fameux Sixième Ranger de la série, incarnant la classe et le swag, tels qu’ils étaient imaginés dans les années 80.

Les origines du Robo Chevalier sont assez mystérieuses. On apprend qu’il s’agit d’un ancien gardien de la Terre qui était en sommeil jusqu’à ce que des vilains envahisseurs viennent menacer notre planète. Doté une puissance de feu incroyable (notamment son Canon volcanique particulièrement efficace), il se transforme lui-même en Zord Lion (qui peut se combiner avec le MechaZord de nos héros).

Un cousin de RoboCop, sûrement !

Un cousin de RoboCop, sûrement !

Solitaire et individualiste, il a au début du mal à faire confiance aux Power Rangers. Et étant un robot, il a du mal à comprendre ces êtres bizarres que sont les humains. Mais sûrement parce qu’ils sont trop idiots.

Sûrement parce qu'ils ne sont pas très futés.

Il faut croire digne que l’enseignement de la logique par Gosei a porté ses fruits.

Gosei

Mentor charismatique

Gosei resemble un peu au symbole des Autobots, je trouve.

Littéralement la tête pensante, Gosei est celui qui a recruté nos héros dans leur combat contre le mal. Radin (ou taquin selon le point de vue), il leur fournit les armes ou de nouvelles compétences au compte-goutte et souvent à la dernière seconde ( du genre « Haha ! grâce à ta bravoure, tu as gagné le volant pour diriger ton Zord ! »). Ce doit être un ancien joueur de Magic the Gathering étant donné que les Zords, les coups spéciaux et les armes de nos héros sont stockés sur des cartes à collectionner (merci au département marketing de Saban !). Comme je l’ai évoqué, il a un cheminement intellectuel qui échappe à l’entendement humain (et ce n’est pas un compliment).

Tensou

Il me rappelle un peu Rob le robot, l'arnaque sans nom de la console NES.

On ne le voit pas très bien, mais il ressemble au croisement entre un panneau solaire et parpaing monté sur des roulettes, dont il a visiblement l’intelligence.

Âme damnée de Gosei, Tensou a 2 talents uniques : celui de crisper les téléspectateurs à chacune de ses apparitions et celui de toujours se mettre sous les pieds de nos héros quand ils sont kidnappés transportés dans la Gosei Cave. Ne sert strictement à rien sinon paniquer quand les méchants apparaissent sur son écran de contrôle.

Professeur Truc et le Vendeur de milkshake

Avec son look, je vous laisse deviner sa profession

Avec son look, je vous laisse deviner sa profession.

Sans sa voix ridicule en VF, il a tout l'air de sortir d'un épisode des Sopranos.

Un regard d’une rare intensité…

Le professeur Machin (Wikipédia me dit qu’il s’appelle Mr. Burley), le prof de sciences fan de paranormal et Ernie, le propriétaire du bar à milkshake où squattent nos héros quand ils ont du temps libre sont les éléments comiques de la série. Comprendre : « ils ne sont absolument pas drôles et cabotinent comme si leur vie en dépendait ». Chacune de leur scène est source de tension et de crispation extrêmes dans ma nuque et mes épaules.

  • Les méchants

L’Amiral Malkor

Tient plus de la mite que du joli papillon.

Tient plus de la mite que du joli papillon.

Chef suprême des Warstars, une armée d’insectoïdes pas très sympa. Passera un bon tiers de la série à dire « ¡Ay, caramba! Encore raté ! » avant de se mettre en transe hibernatoire un autre bon tiers de la série afin d’acquérir plus de force pour essayer battre les Power Rangers.

Creepox

A un petit look de Pokémon.

A un petit look de Pokémon

Parmi les adversaires remarquables, il y a Creepox, qui est le premier adversaire vraiment costaud que rencontreront nos héros. Soupe-au-lait et pas très malin, il n’en est pas moins assez balèze pour épuiser totalement Troy lors d’un face-à-face.

Vrak

Alias "la petite p$@%§" ou Vrak le fourbe

Alias « la petite fouine »

Bras droit de Melkor, Vrak est le seul doté de neurones (pas trop non plus, il ne faudrait pas exagérer) dans le camp des méchants. A part bitcher dans le dos de ses petits camarades, son boulot est d’envoyer les Zombats (sortes de chauves-souris avec un seul oeil) pour transformer le monstre du jour en monstre géant. Quand il monte au front, il porte une sorte d’armure de combat.

*SPOILER ALERT* Il survivra à tous ses congénères insectes devenant le principal antogoniste des Power Rangers les 2 derniers tiers de la série, s’alliant avec les Mutants ou les méchants Robots.

Zombats

Se déplace en groupe

Sorte de rayon agrandisseur qui se déplace en groupe.

Bestiole dont la seule utilité est d’agrandir le monstre du jour fraichement vaincu.

Loogies

Chez France Five, on les appelle les Pas-nous.

Chez les France Five, on les appelle les Pas-nous.

Aussi affectueusement surnommés « chair à canon », « biscuits apéritifs », « piétaille », les Loogies sont chargés des basses besognes mais surtout de prendre une trempe mémorable par les Power Rangers. Ont une façon de bouger et d’encercler leurs victimes particulièrement touchantes.

Les Mutants

Encore plus laids que les insectes

Encore plus laids que les insectes.

Nés des rejets toxiques des humains, qu’ils accusent de polluer de plus en plus la Terre, ils ont pour projet… de polluer la Terre pour pouvoir y vivre et être acceptés. Bien, OK… Personnellement, j’aurais attendu tranquillement que les humains fassent le travail vu qu’ils sont particulièrement doués pour ça. Bref pas vraiment des lumières.

Metal Alice

Metal Alice

Metal Alice dont l’arme principal est un iPod qui se transforme en épée. Cool, mais pas sûr que ce soit un accessoire officiel.

Robot créé dans le laboratoire secret de Vrak-le-Judas, Metal Alice lui est entièrement dévouée. Elle sera le principal adversaire des Power Rangers dans le dernier tiers de la série.

Avis

Soyons honnêtes et lucides : la franchise Power Rangers est franchement kitsch et globalement médiocre. Mal écrite, mal jouée, mal réalisée, Megaforce ne fait guère exception. Les épisodes suivent invariablement le même schéma que j’ai décrit plus haut. Les faux raccords sont nombreux et on voit de temps en temps des bouts de la série japonaise originale.

Cependant, à force de m’être farci la saison entière, et sûrement souffrant malgré moi d’un dérivé du syndrome de Stockholm, j’ai fini par m’attacher à la série et aux personnages. Il faut avouer qu’en plus d’avoir des personnages attachants et sympas, les acteurs sont particulièrement agréables à regarder.

Surtout les deux actrices que je trouve particulièrement jolies et avenantes.

Surtout les deux actrices que je trouve particulièrement jolies et avenantes. D’ailleurs leurs comptes Instagram sont très sympas à suivre !

En dehors des acteurs, c’est le petit twist final en fin de saison qui remonte un peu le niveau et me donne envie de voir la suite. D’autant plus que dès le premier épisode, on voit dans le rêve récurrent de Troy mais surtout dans le générique, une bataille épique dans laquelle on voit nos héros mais aussi les Rangers historiques des anciennes séries !! Un truc auquel le geek déviant que je suis ne peut pas résister !

Rien à faire de Game of Thrones ! C'est ça que je veux voir en 2014 !!

Rien à faire de vos séries TV ! Moi le seul que je veux voir 2014, c’est Super Megaforce !!

Si je me suis retrouvé à regarder Megaforce, c’est parce que j’en avais assez de me farcir en boucle le DVD des France Five (dont je vous reparlerai très certainement), dont Fiston est super-ultra-méga-fan, comme diraient les auteurs de Power Rangers. La sauce a pris tout de suite sur Fiston. Il faut dire que dans les premiers génériques, lors des crédits avec les noms des acteurs, on les attend dire le nom de leur personnage. A bout de 3 épisodes, le petit les connaissait par coeur.

Il faut dire que les intrigues sont simples (pour ne pas dire simplistes) et les personnages sympas. Mais surtout, ils font la bagarre avec des robots géants trop bien ! C’est vrai que c’est de la baston, mais la violence est édulcorée et modérée : pas de sang, pas de mort, les ennemis vaincus disparaissent dans des effets pyrotechniques bon marchés ou dans des gerbes d’étincelles. Mais je reconnais volontiers que ce n’est peut-être pas adapté à l’âge du Fiston.

Il n’empêche que malgré ses défauts et ses qualités moyennes, je suis impatient de voir la suite !

Si toute histoire se termine par des chansons, dans Power Rangers Megaforce, tout se termine par la danse !

Si en France, tout se termine par des chansons, dans le monde magique des Power Rangers Megaforce, tout se termine par une danse de la victoire !

Publicités

11 réflexions au sujet de « « Power Rangers Megaforce » – le culte du Spandex »

  1. Je viens de lire sur un autre blog que Saban avait pris la liberté de sauter une saison japonaise pour faire directement la version avec les dinosaures et les 11 Power Rangers!!!
    Que peut-on en penser???

  2. Je soumets également cette information à ta sagacité, à toi de voir si tu en fais quelque chose.
    En espagne, est sorti un groupe de gamins (au début je pense 6-12 ans) arborant chacun une couleur: le rouge est le leader et arbore une jolie tignasse brune comme tout Espagnol qui se respecte, jaune et verte sont des filles plutôt potiches, et y a des jumeaux (mais en fait pas, juste ils se ressemblent) bleu et blanc. Blanc joue le rôle d’un dé.
    Car oui, il ne s’agit pas de Power Rangers mais du jeu des petits chevaux (qui fait un tabac en Espagne, tout le monde joue même les narco-trafquants)… Personnellement, je pense que c’est encore un coup du complot mondial pour justifier l’arrivée de séries abrutissantes…
    Qu’en penses-tu?
    Le groupe s’appelle parchis, si tu as du temps à perdre tu peux écouter leur reprise de Gloria, de In the Navy (en la armada), ou leur tube originel Parchis (Parchis signifie petit chevaux).
    Voilà, voilà…

  3. Ping : Rentrée télé 2014 avec le sourire et les yeux carrés ! | Tu auras les yeux carrés

  4. Ping : "Mike le Chevalier" – Le Chevalier du Ni(ais) | Tu auras les yeux carrés

  5. Ping : [Petit test] "Netflix" – Avoir les yeux carrés à la demande ! | Tu auras les yeux carrés

  6. Ping : [Blog] Première bougie | Tu auras les yeux carrés

  7. Ping : « Glitter Force  | «Tu auras les yeux carrés

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s